INTERVIEW EXCLUSIVE : Répercussions de la crise sanitaire sur les réseaux & innovation 2020

By novembre 25, 2020

Ces derniers mois, les réseaux d’agences immobilières, et réseaux d’agents mandataires ont connu une situation inédite, un premier confinement très strict, puis un second, un peu plus souple mais qui aura tout de même eu des répercussions considérables. A l’aube d’une reprise des visites immobilières, Flash Immo a décidé d’interroger les différents réseaux immobiliers français qui auront su se montrer plus innovants que jamais au cours des derniers mois.

Les visites immobilières ré-autorisées à partir du 28 novembre

Aucune visite immobilière autorisée : Un coup d’arrêt brutal pour l’activité des agents qui n’aura pas été, pour la plupart, sans répercussions sur leur chiffre d’affaires.. « Les offres d’achat étaient rares » explique Sébastien Arsac, PDG de Cif Immo (Comptoir Immobilier de France). « La situation a été particulièrement ubuesque » explique Olivier Alonso, Président du groupe Nestenn…Sentiment d’incompréhension et colère ont gagné les professionnels de l’immobilier qui étaient pourtant « dans les starting-blocks » assure le président de FIJ Immobilier, Julien Bernady. « Les nouveaux mandats ne pouvaient pas aboutir dans ces conditions. Le processus de vente était bloqué» explique enfin le président d’Immoforfait, Paul Arci.

Fort heureusement, après plus de trois semaines de re-confinement, les agences sont enfin autorisées à faire visiter leur biens à conditions de respecter un protocole sanitaire strict (dès le 28 novembre) ! Un retour en grâce particulièrement attendu..

« La relation humaine il n’y a que ça de vrai. » rajoute Yves Hottot, président d’Hotim Immobilier

Quelles répercussions de la crise sanitaire sur les réseaux ?

La crise sanitaire aura bien évidemment eu des répercussions sur les transactions finalisées par les réseaux. Mais cette période inédite aura été vécue dans l’ensemble «  dans la combativité et la sérénité » explique le président du groupe Nestenn «  Tous nos franchisés sont restés confiants en notre capacité à tenir la barre, dans les meilleures conditions possibles ».

Ce second confinement aura été une nouvelle période calme après la tempête, puisqu’en juin 2020 on aura assisté à un réel emballement des vendeurs et acquéreurs décidant de réaliser, in fine, leur projet immobilier. «  L’effet rattrapage a eu lieu dès début juin et ce jusqu’à fin octobre » explique Marc Gallon, Président de Noovimo. Mais les ventes perdues de novembre ne seront bien souvent pas rattrapables «  la période de Noël approchant, les français se mettent rarement en quête d’un logement » explique Olivier Alonso.

Coté négociateurs ils se seront montrés « tantôt inquiets, tantôt impatients »,  explique le directeur du Réseau Comptoir Immobilier de France (CIF Immo), "mais toujours combatifs"  « Les propriétaires frileux ont eu tendance à repousser leur projets immobiliers et les acquéreurs bien présents ont parfois été freinés par les banques qui demandent de plus en plus de garanties ».

Malgré tout, l’année 2020 aura une nouvelle fois permis le recrutement de milliers de conseillers immobiliers en quête d’un véritable équilibre entre vie privée et vie professionnelle !

« Nous avons doublé le nombre de conseillers en une année, passant de 450 au mois de mars, à plus de 1000 conseillers en novembre 2020 » explique la porte parole du réseau BSK Immobilier.

Chacun sa façon pour motiver ses troupes !

La plupart des réseaux auront profité de ces périodes de confinement pour dispenser des formations à leurs agents, parfois même via des experts : décoratrice d’intérieur, diagnostiqueur, expert crédit, photographe immobilier ont été conviés en Visio chez FIJ Immobilier. « Formation découverte acquéreurs, Gestion optimisé des réseaux sociaux, Module estimation, ».. ont été dispensés à distance chez Noovimo.

« On peut être indépendant mais jamais seul » rappelle la porte parole du groupe BSK Immobilier.

Visios hebdomadaires voire quotidiennes chez EV immobilier…durant cette période, il aura fallu sur-communiquer pour lutter contre l’isolement ! Le téléphone des agents n’a jamais été mis en pause et les réseaux sont restés solidaires et présents, quelle que soit la situation.

« Orienter, guider, rassurer, booster… » tel a été le défi des dernières semaines, explique Olivier Alonso. Pour maintenir tous les acteurs en éveil, certains réseaux comme FIJ Immobilier ou encore CIF Immo ont même lancé des challenges avec de sympathiques lots à la clé : un voyage à New York ça vous dit ?

Les nouvelles technologies, nouvelles alliées des réseaux immobiliers

Dans l’ensemble, on peut dire que cette crise sanitaire aura permis aux réseaux immobiliers de prendre du recul. « On a eu le temps de la réflexion et on a décidé de mettre de nouveaux outils en place » explique Yves Hottot, président d’Hotim Immobilier. « On a pu réfléchir à la mise en place de nouvelles stratégies » exprime à son tour Olivier Alonso, fervent défenseur de la digitalisation des métiers immobiliers.

Malgré le confinement, certains réseaux ont même réussi à rentrer des mandats, des offres, des compromis en s’appuyant sur les nouvelles technologies, qu’ils avaient parfois même adopté avant le confinement. « On avait opté pour des contrats avec signature électronique depuis le lancement de la marque, gage de rapidité et d’efficacité » explique le président du groupe Nestenn.

Un outil plébiscité par l’ensemble des réseaux pour concrétiser des affaires plus rapidement.. 

« La signature électronique est vraiment un outil à privilégier » explique le directeur de CIF Immo. « On a fait signer des offres d’achat par voie électronique avec une condition suspensive liée à la formalisation d'une promesse de vente post visite physique » raconte le président de Noovimo.

La quasi totalité des réseaux ont opté pour la dématérialisation de leurs contrats alliée à la signature électronique. Et ceux qui ne l’ont pas encore adopté, y pensent sérieusement, tant ce type d’outil est devenu indispensable ! « Cela facilite les échanges avec les vendeurs, surtout lorsqu’ils sont éloignés les uns des autres » explique le président d’Immoforfait.

Si vous n’êtes pas encore à la page, sachez qu’il existe de nombreux outils pour dématérialiser et signer électroniquement vos contrats ! L’article suivant vous sera peut être utile : « Comparatif logiciel édition de contrats immobiliers avec signature électronique ».

En attendant on peut dire que pour 2021, les réseaux immobiliers seront plus innovants que jamais ! Chez Startgo on dit qu’il faut «  apprendre à se réinventer sans cesse, se remettre en question et trouver de nouvelles idées… ».

Avec de nouveaux outils de visites virtuelles, d’estimation de bien, des logiciel photos HDR, des outils d’automatisation des avis clients, enchères en ligne, etc…Les professionnels de l’immobilier seront plus efficaces que jamais pour mener à bien des projets immobiliers.

dernière modification le jeudi, 10 décembre 2020 15:07
Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis