Tiffany WILLM

Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

À l'heure de la digitalisation, il est primordial de proposer aux clients des outils à la hauteur de leurs exigences. De plus en plus connectés et occupés, ils ont besoin d'une solution qui facilite leurs tâches. Ainsi, une agence immobilière a tout intérêt à mettre à leur disposition un outil de prise de rendez-vous.

Le secteur de l'immobilier, un secteur concurrentiel

D'après les statistiques publiées par l'INSEE en 2005, le nombre d'acteurs dans le secteur de l'immobilier tournait autour de 226 935 et cela n'a fait qu'augmenter exponentiellement en 16 ans ! La majorité d'entre eux est présente sur Internet. Les clients, quant à eux, sont connectés et exigent que les offres mises à leur disposition répondent à leurs attentes. Cela signifie que les professionnels ont intérêt à se démarquer de leurs concurrents en leur proposant des solutions plus innovantes. Le logiciel de prise de rendez-vous en fait partie. Ce type de logiciel peut également permettre de récolter les avis des propriétaires immobiliers ou des locataires. Il s'agit donc également parfois d'outils de sondage où ils enregistrent leur retour d'expérience. En effet, vous pouvez inciter les internautes à laisser des remarques en ligne pour vous aider à ajuster votre stratégie marketing.

D'après les experts en stratégie marketing en immobilier, les professionnels doivent être attentifs aux exigences de leurs clients. Ces derniers ont la possibilité de vendre ou d'acheter un bien immobilier sans recourir à vos services. D'ailleurs, les sites de petites annonces leur sont facilement accessibles. Ainsi, vous devez les mettre en confiance pour les convaincre que vous pouvez les aider et décrocher des mandats. Il s'agit d'un processus chronophage, mais indispensable. Vous devez faire de votre mieux pour que vos contacts se convertissent et deviennent des prospects, puis des clients. Leur proposer un outil de prise de rendez-vous en ligne est déjà un bon début. Cela vous permet de profiter de nombreux avantages et de gagner en notoriété par rapport à vos concurrents.

Les avantages majeurs du logiciel de prise de rendez-vous

Un logiciel de prise de rendez-vous est conçu spécialement pour s'adapter à tous les types de sites web.

Une fois votre compte créé, vous avez à votre disposition un agenda virtuel personnalisable en fonction de vos besoins. Il vous permet de profiter de plusieurs autres avantages, dont une meilleure planification de vos rencontres avec les clients. Ce point est important dans la mesure où il est le gage de leur satisfaction. Grâce à ce logiciel, vous ne risquez pas de manquer vos rendez-vous. Concrètement, vos clients consultent votre page pour fixer la date de votre rencontre et vous fournissent quelques informations à propos de leur requête. De votre côté, vous vous organisez pour leur offrir les meilleurs services. Le logiciel vous envoie une notification, par SMS ou par courriel, pour vous rappeler la date du rendez-vous quand celle-ci approche.

Avec cet outil, vos collaborateurs sont également plus performants et plus productifs. Ils peuvent se concentrer sur leur cœur de métier, car ils se déchargent de la prise de rendez-vous. D'ailleurs, l'outil s'occupe du classement de chaque message en fonction des besoins des clients. Par exemple, il tient compte du type de bien concerné : appartement à louer, terrain à vendre ou maison à vendre. L'expérience client est également accentuée grâce à votre logiciel. Chaque fois qu'un client enregistre ses coordonnées et ses requêtes en ligne, votre base de données s'agrandit. Les fiches obtenues constituent une source d'informations importantes. Elles contiennent des données détaillées et personnelles à propos des personnes qui s'intéressent à vos prestations ainsi qu'à vos produits. Vous pouvez les exploiter pour mettre en place une stratégie marketing axée vers le client. Enfin, des consommateurs satisfaits sont des clients fidèles. Ainsi, le dernier avantage d'un tel dispositif est la fidélisation des clients.

Le fonctionnement du logiciel de prise de rendez-vous

Pour vous aider à comprendre comment une solution de prise de rendez-vous en ligne peut vous aider dans votre travail, il faut expliquer son mode de fonctionnement. Il est important de noter qu'il s'agit d'un outil connecté, compatible avec différents appareils mobiles. Il vous permet d'informer vos clients sur vos disponibilités. Vos clients programment leur rendez-vous en fonction de celles-ci. Ils n'ont plus besoin de vous appeler. Attention, la disponibilité compte pour gagner en notoriété. En accordant plus de temps à vos clients, vous vous faites connaître comme étant un professionnel fiable et compétent. Une fois la réservation effectuée, ils reçoivent un message de confirmation automatique par e-mail ou par SMS. Si le client n'est pas disponible pour votre rendez-vous, il effectue également l'annulation en ligne. Pour cela, votre intervention n'est pas nécessaire. Il lui suffit d'enregistrer sa requête pour libérer un créneau. Vous n'avez plus besoin de l'appeler ou d'attendre un message de sa part pour savoir qu'il ne peut pas venir.

Si les demandes sont trop nombreuses, vous pouvez programmer votre logiciel et créer une liste d'attente. Si un créneau se libère, le client suivant reçoit une notification selon laquelle son rendez-vous est confirmé. Dans la liste des outils en ligne qui permettent de gérer ses rencontres avec les clients figurent les réseaux sociaux. Pour les exploiter, vous devez disposer d'un compte professionnel que vous pouvez paramétrer en fonction de vos besoins. Ils ont pour avantage d'être facilement accessibles à toutes les catégories de clients.

Attention, même si les outils en ligne vous rendent un grand service, vous ne devez pas négliger la prise de rendez-vous par téléphone. Certains clients préfèrent discuter directement avec les responsables de l'agence. Ils accordent une place importante au contact direct qui leur permet de se sentir en confiance. Autrement, vous devez allier les deux solutions pour vous distinguer de vos concurrents.

A l’heure du tout numérique vous vous posez peut être la question de digitaliser vos états des lieux. Si de nombreux professionnels sont convaincus du gain de temps engendré par cet investissement, d’autres hésitent encore à sauter le pas. Un logiciel états des lieux a beaucoup d’arguments à faire valoir, encore faut-il savoir exploiter toutes ses fonctionnalités..

Pour gagner du temps, il faut maîtriser parfaitement son logiciel

C’est un fait ! Si vous ne maîtrisez pas votre logiciel / application d’états des lieux vous n’allez pas gagner du temps mais en perdre. On vous conseille donc de vous tourner vers un outil intuitif réellement conçu pour les professionnels de l’immobilier. Le marché des logiciels états des lieux est extrêmement concurrentiel et chaque année de nouvelles sociétés vous proposeront leur service. Pour faire le bon choix, on vous recommande donc de tester votre application en la téléchargeant (version d’essai) sur googleplay, appstore ou encore de la découvrir via une démo avec un conseiller.

Lorsque vous aurez trouvé la perle rare, ne tentez pas d’économiser sur une formation si celle-ci vous est proposée. De nombreux outils d’états des lieux en proposent désormais pour fournir un meilleur accompagnement à leur client.

Bien que l’outil puisse vous paraître intuitif, votre formateur vous enseignera certainement quelques astuces pour gagner du temps et réaliser des états des lieux encore plus précis. Un outil digital pour réaliser vos états des lieux peut vous faire gagner jusqu'à 50% de temps !

Comment choisir l’outil idéal pour ses états des lieux ?

Avant de signer pour une offre, posez-vous toujours les bonnes questions..

  1. Sur quel type de support souhaitez-vous réaliser vos états des lieux ? Si de nombreuses sociétés proposent désormais des états des lieux sur tablette (android ou ipad), toutes ne proposent pas forcément un accès ordinateur. Si vous ne souhaitez pas investir dans de nouveaux supports, faites l’inventaire du matériel déjà disponible en agence et vérifiez la compatibilité avec votre futur logiciel état des lieux. Certaines sociétés vous proposeront des offres commerciales avec tablette incluses, bien pratiques si vous ne souhaitez pas perdre de temps à rechercher la tablette idéale pour ce type de tâches (voir immotabs).
  2. Paiement à l’état des lieux ou forfait ? Certaines sociétés qui ne sont pas spécialisées uniquement dans la location pensent réaliser des économies en choisissant une application avec paiement à l’état des lieux. Pourtant, on remarque que les forfaits « illimités » peuvent se révéler avantageux même pour ces petites sociétés ! Ces offres évitent les mauvaises surprises car bien souvent, un paiement à l’état des lieux implique également de nombreux frais supplémentaires ( frais de licence, paiement au nombre d’utilisateur, etc…).
  3. Quel type de SAV ? Voilà une question qu’on ne se pose pas toujours. Elle a pourtant une importance capitale car on est jamais à l’abri d’éventuels soucis de manipulation. Renseignez-vous toujours sur le système de SAV. L’application Startloc par exemple, assure depuis quelques temps un service client 7 jour sur 7 via une plateforme technique en ligne. « Depuis sa mise en place, le taux de satisfaction client a encore considérablement augmenté, les clients se sentent réellement accompagnés et rassurés dans leur activité » rapporte Sébastien Pierron, Responsable Relation Client.
  4. Quel système de stockage ? Lorsque vous utilisez un outil digital pour vos états des lieux, ceux-ci peuvent être soit enregistrés sur un serveur en ligne sécurisé soit directement sur votre appareil, la seconde option étant particulièrement contraignante car le disque dur de votre tablette / ordinateur pourrait être rapidement surchargé.

Alerte Bon plan

Actuellement, l’application Startloc qui fait aujourd’hui partie des leaders du secteur propose une toute nouvelle offre « printemps » avec états des lieux illimités, 10 supports au choix (PC ou tablettes androiod, ipad) et une formation gratuite pour seulement 199€ HT / l’année ! C’est le moment d’en profiter :)

On ne le dira jamais assez, la prospection immobilières est la clé pour rentrer de nouveaux mandats…On ne peut hélas rarement se baser uniquement sur du bouche à oreille, qu’il soit 2.0 ou non, bien que vos clients satisfaits resteront, quoi qu’il arrive vos premiers prescripteurs.

Planifier des créneaux de prospection

Avec l’accroissement du télétravail en cette période de confinement, il peut être difficile de se motiver à faire de la prospection téléphonique lorsque l’on est seul chez soi. Pour être certain de ne jamais repousser cette tâche au lendemain (puis au surlendemain et au sur-surlendemain…) on vous recommandera de planifier des créneaux de prospection fixes, chaque semaine. Des dizaines de mandats sont à saisir et en particulier durant cette période de confinement !

Pour avoir un oeil sur vos équipes si vous êtes directeur d’agence, l’utilisation d’un logiciel de pige ( voir ici) commun à tous les négociateurs pourra être utile. Vous pourrez analyser les statistiques de connexion de chacun, le taux de prise de rendez-vous vis à vis des appels et travailler individuellement avec chaque collaborateur sur des points d’amélioration en soulignant les efforts effectués. Epaulez vos équipes pour les aider à être plus performantes en prospection immobilière, cette tâche est loin d’être facile et votre soutien, votre écoute sont indispensables ! Ensemble, vous pourrez élaborer une stratégie de prospection immobilière efficace.

Oui, le confinement peut convaincre vos prospects

En effet, le confinement a permis en 2020 l’établissement de nombreux projets immobiliers et cela n’est pas prêt de s’arrêter en 2021. Envie de vert, pièce supplémentaire, terrasse… plus d’un propriétaire aura besoin de vos services après plusieurs semaines, mois sans résultat et nombreux sont les propriétaires ne souhaitant pas prendre le risque d’effectuer des visites eux-mêmes pour vendre leur bien immobilier durant cette période particulière.

Dans le respect des gestes barrières et après une sélection des candidats aux visites, celles-ci sont toutefois parfaitement autorisées contrairement aux précédents confinements.

Pour ce troisième confinement national vous avez la possibilité d’exercer et même de vous déplacer au domicile de vos clients / prospects dans le respect d’un protocole sanitaire strict. On vous recommandera néanmoins la signature électronique pour concrétiser tous vos contrats immobiliers. (mais ce n’est pas une nouveauté ! ).

A chaque agent son secteur

Le danger lorsque chacun prospecte depuis son domicile est le manque de communication ! Si vous n’attribuez pas un secteur à chaque prospecteur ou si vous ne vous munissez pas d’un logiciel de pige, deux négociateurs pourraient démarcher un même prospect ce qui serait totalement contre-productif ! La plupart des malentendus ont pour origine une mauvaise organisation.

« Avec un logiciel de pige avancé, on peut facilement attribuer des secteurs à des négociateurs pour qu’ils n’aient accès qu’aux annonces qui les concernent. Cela évite une grosse perte de temps dans le tri des annonces. Si un secteur devait être partagé à deux, l’avantage est que le logiciel de pige permet de centraliser toutes les actions avec vos prospects, noter des appels, rendez-vous et mandats déjà pris. » explique Benoit Ipponich, Manager commercial chez Pige Online.

Bien qu’on puisse penser qu’une offre d’achat signée puisse suffire à engager deux parties, plusieurs cas de jurisprudence ont démontré le contraire : en droit immobilier le formalisme est de mise !

Une offre trop succincte peut-être nulle

La période précédent un compromis de vente est toujours une période délicate. Ce qu’il faut retenir c’est qu’un manque de formalisme et une offre d’achat ne précisant pas suffisamment les conditions de la vente peut amener l’une des parties à se désengager totalement. De nombreux compromis de vente ont été annulés pour une simple condition d’obtention de prêt, inscrite dans le document final mais pas dans l’offre d’achat acceptée par le vendeur. Pour être certain qu’une offre d’achat aboutisse effectivement sur un compromis de vente et in fine sur une vente, il faut donc vous assurer de l’accord des parties sur les conditions essentielles de la vente. A défaut, vous pourriez voir vos honoraires s’envoler et la vente tout bonnement annulée !

Offre d’achat, comment éviter de futurs litiges ?

Eviter les accords verbaux ou simples échanges de mails

Pour éviter de futurs litiges, il est recommandé de faire signer une offre d’achat complète et précise aux deux parties. Evitez évidemment les accords verbaux ou simples échanges de mails plutôt courants dans les relations de particulier à particulier mais pas forcément recommandés. SI l’on se réfère aux articles 1583, 1113 et suivants du Code civil une offre d’achat peut être considérée comme valide même si aucune offre d’achat officielle écrite n’a été présentée ! Cependant en cas de litige, le juge en charge du dossier analysera les intentions des deux parties et cherchera une preuve d’accord.

Recourir à une solution professionnelle pour rédiger et faire signer ses offres d’achats

Pour éviter toute mauvaise surprise, il est préférable durant ce laps de temps existant entre le compromis de vente et l’accord des parties de recourir à une solution professionnelle pour rédiger et faire signer ses offres d’achat. « Sinimo est l’une de ces solution » explique Olivier Drouot, fondateur de l’application. « Les professionnels ont besoin d’un outil fiable, rapide, leur assurant une réelle sécurité juridique en ce qui concerne les termes inclus dans leur contrats immobiliers mais également du point de vue des signatures ». "Un document word ne bénéficiant pas d'adaptations régulières, faute de veille juridique ne suffit plus pour établir un contrat 100% fiable.

Une offre d’achat signée, complète, avec une durée de validité limitée qui mentionne bien le dépôt de garantie, le délai avant signature de l’avant contrat et les différentes conditions de financements vous assurera un réel engagement des deux parties.
« Une formalité qui ne vous demandera que deux minutes, en face à face ou à distance » explique Olivier Drouot, résolument convaincu par les avantages de l’outil.

"Aujourd'hui une signature électronique est considérée comme 2 fois plus fiable vis à vis d'une signature manuscrite classique, les professionnels de l'immobilier ne pourront plus passer à coté".

RÉFÉRENCES JURIDIQUES
• Arrêt de la Cour de Cassation du 28 mars 2006 n°05-14.090.
• Arrêt de la Cour d’Appel de Versailles du 25 novembre 2005 n°04/04015.
• Arrêt de la Cour de Cassation du 6 mai 2003 n°01-17.638.

Le petit coup de pouce

L’application Sinimo propose pour le mois d’avril une offre exceptionnelle « Printemps » à 29€ HT / mois, registre des mandats électronique inclus et 100 crédits signatures offerts ! Une offre imbattable en France pour rédiger tous vos contrats immobiliers et les faire signer électroniquement. Démo gratuite ici

 Il est de ces choses que l’on aime et qu'il faut – solidarité professionnelle oblige –, porter à la connaissance des autres. Google My Business en fait partie et certains professionnels de l’immobilier (comme vous peut-être), en savent quelque chose.

Avec l’empreinte du digital qui colonise graduellement le monde immobilier, cet outil est aujourd'hui incontournable. D’autant plus que, une fois bien mis en place, il constitue une "machine" à générer de la visibilité et à booster des mandats : toutes choses utiles pour la notoriété de votre agence immobilière ainsi que pour l’optimisation de votre site web au niveau local !

Mais qu'est-ce que Google My Business et à quoi sert-il ? Comment optimiser et gérer la fiche Google My Business de votre agence immobilière ? Toutes les réponses sont là…

Qu'est-ce que Google My Business ?

Google My Business (anciennement Google Places), est un outil gratuit mis par Google à la disposition des ses utilisateurs. Cet annuaire digital complet permet aux entreprises, particulièrement localisées, de disposer d’une fiche personnelle. Sur cette fiche, les entreprises utilisatrices renseignent les informations pertinentes les concernant : nom, adresse physique et itinéraire à suivre pour s’y rendre, numéro de téléphone, horaires d’ouverture, lien du site internet de l’entreprise… Mais là n'est pas le but de Google My Business (GMB).

À quoi sert Google My Business ?

Pour développer votre activité immobilière de manière productive et efficace sur Internet, vous aurez besoin d’être connu (visible), et d’une clientèle pour le moins… bien ciblée et satisfaite. Cette clientèle potentielle bien localisée, vous pouvez l’atteindre grâce à GMB. Qu'est-ce que cela veut dire ?...

Lorsque votre agence immobilière est sur la plateforme GMB et que les internautes lancent une requête sur les mots-clés localisés « agence immobilière + nom de ville », par exemple, votre agence a toute les chances d’apparaître sur Google Maps et, préférentiellement, dans le "Local Pack" du moteur de recherche le plus utilisé dans le monde.

Pour rappel (ou pour votre information), Google Maps est une carte satellitaire mise en ligne par Google. Elle permet de cartographier l’emplacement de votre agence immobilière, idéalement sous la vue en plan cartographique classique (indiquant la rue, le quartier et la ville d’implantation de l’agence…). Quant à Local Pack, il s’agit des 3 premiers résultats des SERP (page des résultats de recherche), de Google My Business. Mais au fait, quels bénéfices tirerez-vous concrètement de cette plateforme de Google ?

Google My Business fait accroître votre visibilité

Le plus grand avantage recherché à travers Google My Business est la visibilité. Les internautes qui cherchent une agence immobilière dans la région, la localité ou les quartiers d’intervention de votre agence verront apparaître cette dernière sur Google Maps. Le challenge pour vous étant d'être bien positionné sur le Local Pack, faire appel à une agence spécialisée dans le référencement SEO (Search Engine Optimization), et immobilier est une idée intelligente.

Google My Business optimise votre réputation sur le Web

Quand on sait que 80 % des consommateurs recourent aux moteurs de recherche – dont Google –, à la quête d’informations sur une marque, une entreprise ou un service, il va sans dire que votre e-réputation est un enjeu de taille. Avec Google My Business, vous pouvez relever ce défi. Aussi vous faudra-t-il mettre en place une stratégie d’interaction avec vos prospects qualifiés, qui vous apporteront éventuellement de nouveaux mandats. De la satisfaction de ces prospects dépendra votre succès.

Google My Business vous permet d'être en phase avec l’évolution technologique

De moteur de recherche à moteur de réponse vocale : voilà l’avenir – certainement proche – de Google. Qu'est-ce que cela veut ? Cela signifie qu’avec l’avènement de ses assistants vocaux, Google est en mesure de proposer des réponses instantanées aux requêtes localisées de ses utilisateurs. Ainsi, grâce à ces réponses vocales, les internautes n’auront plus besoin de cliquer sur des résultats affichés. Ils pourront, en revanche, écouter les réponses de leurs recherches sur le Local Pack. Voilà de quoi émerveiller les prospects qui atterrissent sur votre fiche GMB lorsqu'ils sont à la recherche d’une agence immobilière dans votre localité, n'est-ce pas ?

Brièvement dit, Google My Business est une opportunité en or pour votre agence immobilière. Lorsque vous arrivez à y optimiser votre fiche agence, vous avez toutes les chances d’être bien positionné dans le Local Pack : cela vous permettra :

  • D'accroître le nombre de visites de votre site web ;
  • De booster le nombre de vues de votre agence sur Google Maps et sur Google tout court ;
  • De générer des clics et du trafic qualifié, etc.

Êtes-vous enfin prêt à faire de Google My Business votre arme dans votre quête de visibilité, donc de nouveaux mandats immobiliers ? Apprenez à optimiser et à bien gérer votre fiche GMB.

Comment optimiser et gérer la fiche Google My Business de votre agence immobilière grâce à ces 5 conseils éprouvés ?

Une fois la fiche Google My Business de votre agence immobilière créée, ne passez pas à côté de ces 5 conseils efficaces qui vous aideront à améliorer sa visibilité :

  • Sous l’onglet "Infos", renseignez autant que possible toutes les informations concernant votre agence immobilière ;
  • Publiez régulièrement les liens redirigeant vers vos articles de blog (veillez à ce que ces derniers soient qualitatifs) ;
  • Permettez à vos prospects et clients d’émettre leurs avis et répondez, dans des délais raisonnables, à ces avis (qu'ils soient positifs ou négatifs) ;
  • Sans spammer vos visiteurs, postez régulièrement vos annonces immobilières sous l’onglet "produits" ;
  • Placez des CTA (Call To Action ou appel à l’action), de sorte à inciter vos prospects et clients à vous appeler, à demander un devis ou l’itinéraire menant à vous.

Vous avez également la possibilité de bénéficier d'une page gratuite dans l'annuaire des professionnels de l'immobilier sur Monbien.fr pour augmenter encore davantage votre visibilité sur l'outil google. Pour vous inscrire gratuitement c'est par ici

Voilà un chiffre qui vous fera forcément réfléchir. 3,5 milliards d’euros environ, c’est ce que les professionnels de l’immobilier pourrait gagner en plus chaque année. Pourtant, plus de 30% des transactions immobilières sont réalisées de particulier à particulier. Ce chiffre est bien inférieur dans d’autres pays comme les Etats-unis où les ventes en PAP sont très faibles. En France, les professionnels de l’immobilier semblent pourtant résignés à perdre leur honoraires..

Des honoraires trop élevés ?

Face à l’objection des honoraires trop élevés, la plupart des professionnels restent médusés sans savoir réellement comment convaincre leurs clients bien trop réticents. Le problème est en effet le suivant : les particuliers ne savent pas ô combien le métier d’agent immobilier peut être procédurier et administratif. De nombreuses agences n’ont en effet pas évolué dans leur procédures alors qu’en automatisant certaines tâches, celles-ci pourraient gagner en productivité et régler cette question d’honoraires excessifs que les particuliers souhaitent à tout prix économiser.
La technologie existe, et elle s’est déjà révélée très avantageuse pour les professionnels de l’immobilier. Pourquoi s’en passer ?

Gagner du temps pour augmenter son taux de satisfaction client

Objectif 2021 : gagner du temps ! Un exemple simple et accessible consiste en la signature électronique. Alliée à un logiciel de création de contrats, celle-ci vous fera gagner un temps précieux en supprimant les contraintes de temps, de distance. Arrêter les allers-retours inutiles, les files d’attentes à la poste et les rendez-vous client pour de simples signatures, c’est pourtant possible !

Dématérialiser vos contrats immobiliers et les faire signer électriquement vous simplifiera la vie à vous, mais aussi à vos clients qui ne seront plus contraints de se rendre disponible à un horaire précis. Désormais, même les notifications SRU peuvent faire l’objet d’un envoi électronique pour un coût imbattable (1,20 seulement avec Sinimo)!

En gagnant du temps, vous pouvez donc même augmenter votre taux de satisfaction client et reprendre des parts de marché. Les attentes de vos clients sont de plus en plus élevées bien que de nombreuses agences soient désormais fragilisées par la crise sanitaire. Pour sortir la tête de l’eau, une seule solution s’impose : investir dans les bonnes technologies.

Tableau de bord digital de suivi des visites, visites virtuelles, logiciel de simulation home staging, signature électronique…les agences de demain offriront des services digitaux et une réelle expertise pour convaincre un maximum de vendeurs, et d’acheteurs.

SINIMO; une offre printemps qui tombe à pic

Au vu de la période actuelle qui affaiblit nombre d’acteurs et de la saison qui s’amorce, la société SINIMO, reconnue pour la qualité de ses contrats et la simplicité de son processus de signature, a décidé de lancer une offre printemps qui tombe à pic.

100 crédits signature
+ registre électronique des mandats 

OFFERTS

pour toute souscription à SINIMO avant le 30 avril

Les professionnels de l’immobilier qui souhaitent se doter d’un outil de signature électronique et de création de contrats peuvent désormais bénéficier de 100 crédits signatures offerts dès la création de leur compte agence ainsi que d’un registre électronique des mandats sans frais supplémentaires. 100 crédits signature cela représente une économie de près de 130 euros, sans compter les frais qu’inclus en général la souscription à un registre des mandats électronique ( de 9 à 30€ selon les prestataires concurrents ).

L’application qui a été créée il y a moins de deux ans est aujourd’hui considérée comme l’une des plus performantes du marché (voir l’article : Comparatif logiciel édition de contrats immobiliers avec signature électronique) et une des solutions les plus économiques : 299 HT / l’année pour des contrats en illimité. Démo ici

Par l'intermédiaire de son président Michel Platero, la FNAIM du Grand Paris lance un appel au soutien pour les commerçants affaiblis par la crise sanitaire. Encore une fois, il réitère l'importance du crédit d'impôt.

Rappel de la situation

Conscient des conséquences de la crise sanitaire sur les commerçants, la FNAIM a toujours émis des propositions au gouvernement. Depuis plus d'un an, les commerces non essentiels souffrent d'une fermeture à répétition et de longue durée. Certains ont pu se maintenir à flot, tandis que d'autres ont dû fermer définitivement. Pour les commerçants qui souhaitent maintenir leurs activités, les retards de loyers impayés sont devenus de lourdes charges. D'autant plus que les bailleurs ne peuvent plus attendre. La plupart d'entre eux doivent lancer des rappels pour le paiement de loyer. Ils sont obligés puisqu'ils ont besoin de ces sommes pour régler leurs emprunts bancaires.

Ils veulent être solidaires avec les commerçants impactés par la crise. Cependant, ils ont besoin d'une aide de la part du gouvernement. Si les autorités publiques n'agissent pas rapidement, ces professionnels vont mettre la clé sous la porte un à un. Ce serait un désastre pour ces personnes, mais aussi pour la situation économique du pays. Dans cette optique, La FNAIM souhaite la relance du crédit d'impôt. L'État doit l'aider sur ce point. Si les acteurs dans ce domaine ne restent pas solidaires, beaucoup de commerçants faisant partie de la population vont être ruinés. Une mesure d'urgence doit être mise en place.

Pourquoi relancer le crédit d'impôt ?

Il est vrai que le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a déjà entendu la FNAIM auparavant. Il a pris la bonne décision d'instaurer un crédit d'impôt de 50 % du montant du loyer pour les bailleurs commerciaux solidaires avec leurs locataires. Toutefois, le dispositif a connu un succès relatif. Certains bailleurs ont été réticents pensant subir des pertes. Cela s'explique par le manque de communication autour du crédit d'impôt accordé. Cependant, la FNAIM pense qu'il est nécessaire de relancer rapidement ce crédit d'impôt aux bailleurs et aux locataires commerciaux. Pour elle, les professionnels de l'immobilier, ce moyen reste le plus efficace pour éviter la faillite des commerçants qui tentent de survivre.

Par ailleurs, ce dispositif peut être utilisé dans d'autres secteurs. La FNAIM a déjà proposé cette solution au gouvernement pour aider les étudiants. Pour rappel, ils souffrent également à cause de la crise sanitaire liée à la Covid. Ils ont été isolés durant de nombreux mois. De plus, cette situation a été accompagnée par des conséquences marquantes pour chacun. Il y a, entre autres, la détresse psychologique, le décrochage, le manque de moyens pour se nourrir et surtout les problèmes de logement. Ainsi, La FNAIM a mis en place une proposition concrète pour les logements d'étudiants. Il s'agissait du crédit d'impôt à destination des propriétaires qui acceptaient d'héberger gratuitement un étudiant. La solution a été décidée à hauteur de 50 % du loyer pour que ces personnes ne subissent que de faibles pertes, voire aucune.

Les propositions de la FNAIM pour aider les commerçants

Il est vrai que le dispositif n'a pas reçu le succès escompté. Cependant, le crédit d'impôt peut être plus efficace. Cette fois-ci, La FNAIM demande à l'État de mettre en place le dispositif tout en accentuant la communication sur celui-ci. Tous les détails doivent être mis à la connaissance des intéressés. Cela est nécessaire pour éviter les mêmes erreurs. En effet, la réactivité de l'administration fiscale a été trop lente lors du premier lancement du crédit d'impôt. Les éléments d'application fiscale ont été tardivement expliqués. Les bailleurs commerciaux ont eu le temps de se faire leur propre opinion concernant le crédit d'impôt. Par conséquent, il a été difficile pour la FNAIM de défendre efficacement cette proposition auprès de ses adhérents.

L'autre problème est que le crédit d'impôt a été uniquement accordé pour le mois de novembre 2020. Cependant, il doit être étalé sur trois mois minimum pour rencontrer une efficacité optimale. Ainsi, la FNAIM recommande la publication le plus tôt possible de toutes conditions applicables : imposition ainsi qu'intérêts pour les commerçants et avantages pour les bailleurs. Elle souhaite également le maintien de la proposition annoncée initialement par le ministre Bruno Le Maire. À savoir, le crédit d'impôt doit être appliqué sur de nombreux mois pour soutenir financièrement les commerçants et les bailleurs commerciaux.

Crédit d'impôt pour les bailleurs, un dispositif avantageux sans perte

Le crédit d'impôt est un dispositif prévu pour être bénéfique pour les bailleurs commerciaux. La FNAIM propose des solutions concrètes et efficaces au gouvernement pour aider la population. Ce crédit en fait partie. Le crédit d'impôt est destiné à tous les propriétaires de local commercial consentant à offrir les loyers à leurs locataires. Le taux prévu est de 50 % du loyer. Pour assurer qu'il n'y ait aucune perte, une disposition prévoit que les loyers non perçus n'ont pas à être déclarés comme revenus imposables. Ainsi, les bailleurs commerciaux imposés à hauteur de 30 %, de 41 % et de 45 % ont de grandes chances de ne pas subir de gros impacts économiques. Pour rappel, ces tranches d'imposition concernent la plupart des propriétaires.

Par ailleurs, adhérer à ce dispositif permet aux bailleurs d'être solidaires avec les commerçants. Nombreux sont les impacts attendus :
- Les commerçants ont la possibilité de garder leur boutique ouverte.
- Ils peuvent également se permettre de garder leurs collaborateurs.
- Ils bénéficient d'un délai en plus pour relancer leurs affaires.

L'appel au soutien de la FNAIM pour les commerçants est en premier à destination de l'État. En parallèle, il est destiné aux bailleurs commerciaux. La prise de conscience concerne tout le monde. Ce n'est qu'ensemble qu'il est possible d'aider ces professionnels en difficulté et les plus démunis.

Etre un bon agent immobilier c’est bien, être considéré comme un conseiller commercial d’exception c’est le graal et c’est ce qui vous permettra d’atteindre un salaire annuel à 6 chiffres.
5% des conseillers immobiliers en France encaissent aujourd’hui plus 300 000 de chiffre d’affaires par an HT. Une récente enquête menée par Opinion System a ainsi permis de déterminer les clés pour y parvenir, avec en numéro 1 :

La passion du métier

Sans passion, sans motivation à se lever le matin, il est difficile d’atteindre les sommets. Pour performer en tant qu’agent immobilier, la clé c’est tout simplement d’adorer son métier sans forcément compter ses heures ! Aider vos clients à réaliser leur projet immobilier doit être votre priorité ultime. Si vous êtes concerné par ce que vous faites, si vous savez écouter vos clients et les comprendre, vous réussirez dans ce métier où l’humain est au centre du projet. Alors évidemment, on atteint pas 300 000 de chiffre d’affaires en une seule année. Pour cela il faut des années d’expérience. 13 en moyenne selon l’enquête, mais surtout des qualités humaines et un vrai tempérament de prospecteur.

La prospection est indispensable

Certains pensent qu’après avoir passé un certain cap, la prospection immobilière n’est plus vraiment utile, le bouche à oreille étant suffisant. Et bien non…prospecter est à la base du métier d’agent immobilier et quel que soit vos années d’expérience réaliser une pige hebdomadaire voire quotidienne est indispensable. Les logiciels de pige sont des outils à ne pas négliger pour être plus performants. A partir de 19,90 euros par mois seulement, vous pourrez accéder à des centaines de projets de vente / location sur votre secteur tout en vous organisant au mieux. Attention toutefois, car sur le marché des logiciels de pige, les prix peuvent peuvent varier du simple au quadruple.
Les négociateurs d’élite n’hésitent pas à décrocher leur téléphone et planifier dans leur agenda des créneaux dédiés à la pige immobilière. Pour réussir il faut être méthodique et avoir les bons outils (voir ici un outil de pige à bon rapport qualité /prix sélectionné par la rédaction). Notez vos appels, vos prises de rendez-vous pour être irréprochable dès les premières prises de contacts. En prospection la ténacité et l’organisation finissent toujours par payer !

Une formation en continu

Les agents immobiliers qui parviennent à avoir un salaire annuel à 6 chiffres se forment en continu. 3 jours par an de formation, c’est un minimum pour ces commerciaux hors-pairs qui ont fait le pari de se former en continu pour parvenir à l’excellence.
Si en tant que directeur d’agence vous souhaitez faire de vos commerciaux des prospecteurs d’élite, l’analyse de leur statistiques d’appels est indispensable. « Sur Pige online vous pourrez analyser le ratio appels / rendez-vous pris de chaque commercial. » explique Olivier Drouot, fondateur du logiciel. Une indication bien utile pour travailler sur des éléments clés de la formation d’agent immobilier : travailler les objections, augmenter le nombre d’appels, conclure un appel sur un rendez-vous…

Poser des questions (beaucoup de questions !)

Pour connaître ses prospects, ses clients il faut être curieux et poser des questions. Les négociateurs d’élite n’hésitent pas à effectuer des découvertes clients poussées. Tout un florilège de questions doivent être posées pour connaître au mieux les besoins de vos interlocuteurs et pouvoir ensuite les convaincre ou répondre à leurs besoins.
 10 à 15 questions est un minimum !

Cultiver sa notoriété

Pour être considéré comme un agent immobilier hors pair il faut cultiver sa notoriété et tisser des liens avec vos prospects.
Les réseaux sociaux sont un excellent moyen tout comme la pige SMS qui permet d’augmenter sa notoriété de façon ciblée auprès des vendeurs / bailleurs d’un secteur (comptez environ 79€ /mois pour cibler les annonces d'un secteur). Nul besoin de communiquer si vous n’avez personne à cibler, vous ne ferez que vous éparpiller.
Vos prospects doivent connaître votre nom, votre activité, vos actualités. Vous devez donc rester visible en adoptant une vrai stratégie de communication digitale et en optant pour les bons outils et les réseaux qui intéressent réellement votre cible (publier sur les réseaux sociaux est gratuit mais pour toucher un maximum vos prospects il faudra vous tourner vers des offres sponsorisées).

À compter du 1er juillet 2021, une refonte du DPE (diagnostic de performance énergétique) sera mise en place. Afin de vous aider à comprendre ce nouveau système, nous vous accompagnons à travers 15 questions clés que vous pourriez bien vous poser.

Qu'est-ce qu'un diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document officiel où l'on peut prendre connaissance des renseignements sur le bilan énergétique d'un bâtiment ou d'un logement tel qu'une maison ou un appartement. Le diagnostique énergétique est un programme instauré par le gouvernement depuis 2006. Grâce au DPE, on peut évaluer la consommation énergétique et répertorier dans quelle classe énergie (A à G) se situe le bien immobilier en question. Ainsi, on peut connaître le taux d'émission de gaz à effet de serre. Cela permet notamment aux acheteurs d'un logement ou d'un bâtiment de pouvoir se renseigner sur la performance avant de conclure une vente. C'est un outil auquel n'importe quel particulier ou professionnel a accès.

Pourquoi un nouveau DPE est mis en place dès le 1er juillet 2021 ?

Depuis peu, la réputation des DPE actuels est remise en cause. En effet, suite aux diverses méthodes des calculs de diagnostic de performance énergétique aboutissant trop souvent à des résultats erronés, voire qu'on qualifierait de "vierges", le gouvernement à décidé d'instaurer un nouveau DPE qui prendra effet dès juillet 2021. L'objectif principal est de permettre l'obtention de diagnostique énergetique fiable avec valeur juridique à la clé et de le rendre plus accessible en termes techniques pour les familles.

Qu'implique l’opposabilité du logement ou du bâtiment concerné ?

En conformité avec la loi ELAN du 23 novembre 2018, le nouveau DPE devient pleinement et automatiquement opposable à compter du 1er juillet 2021. Il aura donc un impact juridique conséquent en cas de faux diagnostic énergétique ou d'un manquement d'informations.

Quels changements entraînent le DPE du 1er juillet 2021 ?

Un diagnostic de performance énergétique juridiquement contestable en termes de loi ; Une évaluation unique et transposable des logements ainsi que des bâtiments ;

Une interface plus explicative et moins complexe des montants théoriques concernant les factures énergétiques avec liste détaillée des déperditions thermiques ainsi qu'une estimation des coûts ; Une étiquette de la classe énergie prenant compte à la fois des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation énergétique ; Des données davantage représentatives et fiabilisées de la performance énergétique du logement ou du bâtiment concerné.

Quel professionnel est en mesure d'établir le nouveau DPE ?

Tout professionnel indépendant ou non ayant suivi une formation spécifique et étant titulaire d'une assurance professionnelle est en mesure d'établir un diagnostic énergétique.

Qui est concerné par le DPE du 1er juillet 2021 ?

Le nouveau DPE concerne tout le monde et s'applique à l'intégralité des logements et des bâtiments qui nécessitent un bilan énergétique à partir du 1er juillet 2021. Que vous soyez vendeur ou bailleur de logements privés ou sociaux, constructions individuelles et copropriétés, vous serez dans l'obligation de fournir ce nouveau DPE. Il en va de même si vous exercez en tant que diagnostiqueur, intermédiaire en transaction, éditeur de logiciel ou encore conseiller en DPE. Tout acteur professionnel en lien avec les DPE de juillet 2021 devra impérativement être en mesure au yeux de la loi de se plier aux bonnes informations sur le nouveau dispositif concernant le diagnostique énergetique. Afin de mobiliser efficacement et correctement tous les professionnels concernés par le nouveau DPE, le Ministère de la Transition écologique prendra les mesures nécessaires afin de véhiculer tous les renseignements en rapport à ce nouveau projet de loi.

La réalisation du DPE de 2021 est-elle obligatoire ?

Tout comme l'est déjà l'actuel DPE, celui de juillet 2021 sera lui aussi soumis à l'obligation d'être effectué à la demande de tous ceux qui désirent en disposer. Toutes fraudes involontaires ou non de la part d'un bailleur ou d'un vendeur quant à la non-présentation du DPE ou la non-exactitude des déclarations informatives sont susceptibles d'entraîner des sanctions pénales ainsi que l'annulation d'une vente ou d'une location.

Comment procéder au DPE dans un logement collectif ou une copropriété ?

Le DPE va plus généralement être réalisé sur le plan collectif mais peut aussi être effectué sur chacun des logements qui composent l'immeuble. Le DPE va ainsi générer une étiquette des données énergétiques à l'échelle du bâtiment d'habitation ou indépendamment de chaque logement. Vous serez alors en mesure de pouvoir décider du nombre de DPE à réaliser sur votre bien immobilier. Il est indéniable qu'en plus de l'aspect pratique vous pourrez profiter par la même occasion d'une économie d'argent.

Comment va fonctionner le calendrier des réformes concernant le diagnostic DPE ?

Initialement prévue pour entrer en vigueur dès le 1er janvier 2021 tout comme son opposabilité, la réforme du nouveau DPE s'est vu retardée suite aux conjonctures liées au Covid-19 générant une nouvelle date d’entrée en vigueur que nous connaissons reportée au 1er juillet 2021.

  • À partir du calendrier initial, la fiabilisation du diagnostic énergétique restera opposable au 1er janvier 2021
  • À partir du calendrier révisé, la fiabilisation du diagnostic énergétique se présentera opposable au plus tard le 1er juillet 2021

Comment vont se dérouler les calculs concernant les nouvelles étiquettes du diagnostic de performance énergétique ?

Le DPE actuel est scindé en deux étiquettes. L'une composée d'une classification énergétique partant de A pour la performance la plus optimale jusqu'à G pour la plus médiocre. La seconde est composée d'un indicatif sur les émissions de gaz à effet de serre appelée marqueur GES. Le dispositif concernant les nouvelles étiquettes prendra en compte les deux étiquettes actuelles, à savoir l'émission de gaz à effet de serre associée à l'énergie primaire.

Les nouveaux seuils vont-ils reconduire au classement de certains bâtiments et logements ?

Aucune évolution à ce niveau là car ce qu'on appelle les "passoires thermiques" ne subissent aucune influence malgré la nouvelle réforme. La majorité des habitations enregistreront une étiquette similaire tandis que la minorité restante profitera d'une classe énergétique plus avantageuse.

La refonte du diagnostic de performance énergétique de juillet 2021 entraînera-t-elle la disparition des passoires énergivores ou au contraire son essor ?

Comme nous avons pu le constater avec les nouveaux seuils, ces passoires dites thermiques ou énergivores de classe F et G resteront constantes comme avant la réforme prévu au 1er juillet 2021.

Pourquoi le gouvernement n'a t-il pas finalement conservé les critères prévus par la loi LEC de 2019 ?

Les mesures concernant la loi LEC (Loi Énergie et Climat) du 8 novembre 2019 ne seront au final pas prises en raison d'une décision ministérielle consistant à valoriser en priorité la performance énergétique sur le diagnostic énergétique actuel.

Pour quelles raisons a-t-on décidé de ne pas adopter l'énergie finale comme consommation d'énergie ?

Bien que l'énergie finale soit la plus représentative en termes de performance énergétique, elle n'en reste tout simplement pas moins mieux valorisée par rapport à l'énergie primaire.

Quel avenir pour le décret décence du 11 janvier 2021 ?

Ce décret entrera en vigueur dès le 1er janvier 2023 et sera exprimé en énergie finale comme il a été annoncé au cours de son vote. Il conduira à une exclusion des logements locatifs les plus énergivores. Ce qui contribuera à un meilleur diagnostic de performance énergétique ainsi qu'une réduction économique conséquente sur les factures d'énergie !


Aujourd'hui, renseigner le diagnostic énergétique d'un bien est obligatoire sur une annonce immobilière ! Les acheteurs ou locataires peuvent ainsi choisir leur futur bien en toute connaissance de cause...Sur Monbien.fr la diffusion de vos annonces est gratuite et illimitée avec en prime un référencement dans l'annuaire des professionnels...Pour diffuser toutes vos annonces, avec diagnostics,1 clic suffit :) Diffusez gratuitement ici

 

 

 

 

 

L’inbound marketing parfois également connu sous le nom de marketing de contenu, est une technique qui a déjà fait ses preuves auprès de milliers de professionnels. Au vu du coté plutôt chronophage de la pige on aura donc tendance à penser pouvoir s’en passer au profit de cette nouvelle technique marketing. Malheureusement, pour rentrer durablement des mandats et vous différencier sur votre secteur l’inbound marketing ne devrait être qu’un complément à votre pige immobilière. On vous explique ici pourquoi :

En quoi consiste l’inbound marketing ?

L’inbound marketing consiste à créer du contenu de qualité sous différents formats (vidéos, articles sur un blog, newsletter..) pour augmenter sa notoriété et faire venir à soi les prospects plutôt que d’aller les chercher. Avec une stratégie d’inbound marketing efficace vos prospects vous trouveront lorsqu’ils rechercheront des informations en lien avec votre expertise.

Inbound marketing + Pige : le duo gagnant

Cette technique reconnu de marketing digital alliée à une pige immobilière quotidienne vous permettra de rentrer régulièrement des mandats de qualité, au prix du marché. En effet il s’agit d’un véritable duo gagnant ! L’inbound marketing vous permettra de transformer des visiteurs anonymes (sur votre blog par exemple) en leads connus au fur et à mesure qu’ils vous fournissent de l’information.

En utilisant le logiciel Pige online par exemple (outil de pige reconnu sur le marché), un simple numéro de téléphone récupéré vous permettra d’accéder à l’annonce immobilière du bien et à toute une mine d’informations utiles pour affuter votre discours de Pige.

En effet le succès d’un appel de pige téléphonique est directement associé à votre capacité de conviction ! L’inbound marketing peut alors devenir votre outil de persuasion en vous positionnant comme un véritable expert du secteur.

Parfois vous aurez tendance à contacter un vendeur trop tôt alors que son annonce vient tout juste d’être mise en ligne : celui-ci refuse alors votre proposition de mandat. Mais si celui-ci entend parler de vous quelques semaines plus tard via une publication facebook ou à l’occasion d’une recherche internet, et que vous le rappelez au bon moment, le mandat pourrait bien être à vous !

Bien préparer sa pige

Attention toutefois à ne pas faire mauvaise impression lors de votre premier contact téléphonique ou physique avec le vendeur car tous vos efforts en inbound marketing pourraient être ruinés !

Pour que votre pige immobilière soit fructueuse votre discours doit être bien préparé et rien ne vaut un bon scénario de pige. Sur Pige Online plusieurs scénarios de pige adaptés à chaque typologie d’annonce sont disponibles et inclus dans l'offre du logiciel ! Vous n’avez plus qu’à lire le scénario pour décrocher un rendez-vous ! Une approche téléphonique personnalisée couplée à une réputation solide (permise par l’inbound marketing) vous permettra de réduire la réticence de vos prospects.

Le logiciel de pige vous permet en outre de connaître en un coup d’oeil les points forts du bien, ses points faibles, sa position exacte sur une carte ainsi que les baisses de prix qui auraient pu avoir lieu au cours des derniers mois. Plus d’infos ici

Page 1 sur 30

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis