Tiffany WILLM

Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Depuis le 1er juin, l’organisation d’une assemblée générale de copropriété en visio-conférence a été validée par le gouvernement. En effet, la crise du COVID-19 et le confinement qui s’en est suivi a rendu la prise de décision en réunion de copropriété très délicate. L’ordonnance du 20 mai permet une nouvelle fois des prolongations de mandat de syndic ou de membres du conseil syndical. Ces mesures, permettant la tenue d’une assemblée générale des copropriétaires par l’utilisation de moyens sécurisés, permettront de valider des décisions qui avaient parfois déjà été prises avant le confinement mais n’avaient pas pu être soumise au vote.

Réunion en copropriété : visio-conférence autorisée jusqu’au 31 janvier 2021

Le dispositif qui est mis en place depuis ce lundi 1er juin restera en place jusqu’au 31 janvier 2021. C’est l’occasion de se familiariser avec l’organisation de ce type de réunion pour le syndic. Car tous ne sont pas coutumier de l’utilisation de ce type d’outils et devront certainement – si ce n’est déjà le cas – prévoir un temps d’adaptation afin de tester les applications ou le matériel sécurisé leur permettant d’identifier à coup sûr chacun des copropriétaires.

Une assemblée générale en copropriété sans présence physique : et la sécurité ?

La présence physique n’est en effet peut-être plus requise, mais chacun des membres de l’assemblée générale en copropriété doit pouvoir voter sans équivoque. Cela signifie par exemple, qu’il n’est pas question d’utiliser des plate-formes non sécurisées comme « Skype », « Messenger » ou « Whatsapp » pour ne citer que les plus populaires. Il existe toutefois nombre d’autres plateformes qui nécessitent une identification préalable de la personne qui se connecte à la visio-conférence. C’est un préalable indispensable pour organiser cette assemblée générale en copropriété.

Convoquer l’assemblée générale en copropriété : de nouvelles dispositions

Si, pour l’une ou l’autre raison, la convocation de l’assemblée générale en copropriété n’a pas eu lieu, le syndic n’est plus tenu d’y indiquer le lieu de réunion. Cela s’avère utile dans la mesure où désormais, le membre de l’assemblée générale en copropriété ne doit plus assurer de présence physique pour exercer son droit de vote. Si la convocation avait déjà été envoyée, une information peut être envoyée aux membres de l’AG leur précisant les nouvelles dispositions pour l’accès en visio-conférence.

Et s’il n’est pas possible d’organiser l’assemblée générale en copropriété par visio-conférence ?

La volonté des autorités a été de permettre de débloquer la situation de blocage provoquée par le confinement. Dès lors, et si l’utilisation de moyens électroniques n’est pas possible, le vote par correspondance est toléré. Ce sera donc au président du conseil syndical de valider le vote et de mettre ne place les mesures transitoires telles la certification de la feuille de présence et la rédaction du PV d’assemblée.

Autres dispositions utiles pour la tenue de l’AG : les mandats

Une autre disposition intéressante permettra aux membres de l’assemblée générale en copropriété ne pouvant être présent à la réunion de désigner des mandataires qui pourront porter 15% au lieu de 10% du nombre de voix. Ceci s’applique aux mandataires recevant plus de trois délégations de votes de copropriétaires.

Un vent nouveau souffle sur les réunions de copropriétaires

Bien que la possibilité d’organiser des visio-conférences ait déjà fait l’objet d’ordonnances préalables, que d’autres mesures comme les visites virtuelles ou la dématérialisation des actes de ventes (et autres actes), c’est un coup d’accélérateur qui est porté sur l’utilisation des nouvelles technologies dans le marché de l’immobilier. Donner la possibilité d’assister à ce genre de réunions via des moyens technologiques dispensant le copropriétaire d’être présent physiquement pourrait ouvrir de nouveaux horizons au marché immobilier.

En effet, pourquoi ne pas proposer l’acquisitions de biens à des personnes ne résidant pas sur le territoire ? Cela pourrait induire un nouveau souffle, une nouvelle dynamique à un marché qui plus que jamais sera considéré comme une valeur refuge pour les investisseurs. Nous en voyons d’ailleurs déjà les premiers prémices : la fin du confinement motive de nombreux acquéreurs à acheter des biens en-dehors des grandes agglomérations. Sans compter l’immobilier locatif qui, à coup sûr, va aussi profiter de cette conjoncture inédite.

Cette année, plus que jamais, les vacances seront tricolores et les locations saisonnières intéressantes trouveront rapidement preneurs ! Selon une récente étude, près de 9 français sur 10 resteront en France pour leurs vacances d’été. Il serait donc temps de rentrer des mandats à l’aide d’un logiciel adapté et justement, on a trouvé le logiciel qu’il faut vous :

Un logiciel de pige intégrant les locations saisonnières

Les bailleurs ont plus que jamais besoin de vos services ! Un professionnel de l’immobilier respectant les conditions sanitaires et assurant les visites, c’est plus que rassurant en cette période particulière, vous avez donc toutes les chances de rentrer des mandats à condition de bien organiser votre pige et de préparer vos arguments.
Tous les logiciels de pige ne propose pas une recherche avec un tri pour les locations saisonnières et une mise en page adaptée ! (Renseignez-vous bien avant d’investir ! ) Afin d’en savoir plus, nous avons rencontré le directeur de Pige Online, Olivier Drouot, qui a décidé » d’intégrer cette rubrique bien utile à son logiciel :

« Lorsque l’on recherche une location saisonnière, on ne recherche pas une superficie, mais un nombre de pièces, un volume pour X personnes avec un balcon, une terrasse, un jardin ou un parking. » explique Olivier Drouot.

« Dans Pige Online, nous avons donc intégré cette logique de recherche et adapté la mise en page. Lorsqu’un professionnel recherche un bien pour un client, sa recherche est facilitée…il n’a plus qu’à contacter le propriétaire et rentrer le mandat sans avoir eu à consulter la liste Bloctel. »

Gagner du temps et dénicher les perles rares

Comme toujours, les biens immobiliers les plus intéressants, qu’il s’agisse d’une location saisonnière, d’une location classique ou d’un loft à vendre dans un quartier prisé sont pris d’assaut ! Il vous faut donc dénicher vos mandats avant vos concurrents et dans cette optique, le logiciel de pige est l’outil le plus adapté. Pourquoi ? Car vous n’aurez plus à consulter 1001 pages sur les portails immobiliers, perdre des heures à trier vos annonces, interroger Bloctel, etc…

Avec un logiciel de pige, vous n’avez qu’à paramétrer une alerte, pour être informé dans les minutes qui suivent, de la parution d’une annonce correspondante à vos critères ! En cette période de déconfinement, plutôt chargée pour la plupart des professionnels qui doivent faire face à de nombreuses demandes, cette fonctionnalité est bien pratique !

C’est simple, rapide et toutes les informations trouvées sur internet concernant une annonce sont synthétisée dans votre logiciel : baisse de prix, localisation exacte ou partielle sur carte, description complète, photos. Il n’est pas rare qu’un propriétaire diffuse son adresse email sur un site mais pas sur un autre, publie diverses photos et accepte de géolocaliser uniquement lorsque cette option est obligatoire...

Avec un logiciel de Pige vous aurez une meilleure connaissance du bien et toutes les clés en main pour préparer au mieux vos arguments sans perdre de temps.

Notez vos appels, rappels à effectuer et rendez-vous

L’objectif premier d’un logiciel de pige c’est bien de vous faciliter la vie…C’est en tout cas le Leitmotiv de Pige Online qui cumule les avis positifs depuis plusieurs années. Exit les feuilles volantes, avec un bon logiciel vous serez plus organisé et donc nettement plus efficace ! Sur chaque annonce vous pouvez indiquer en 1 clic si vous avez contacté un propriétaire, planifié un rendez-vous, programmé un rappel ou simplement noter un commentaire. Lorsque vous visualisez votre flux d’annonces, toutes ces informations apparaissent. Vous ne contacterez ainsi jamais un même propriétaire 2 fois sans raison sur votre secteur…

2 mois gratuits

Ce logiciel de pige, qui est actuellement le moins cher du marché (19,90€ / mois) propose 2 mois gratuits pour tout abonnement annuel. Il vous suffit de contacter le 03 68 38 27 27 pour en bénéficier et paramétrer vos 20 codes postaux (voir l’offre ici).

Bonne nouvelle pour le secteur immobilier, les déménagements et visites immobilières à plus de 100 km du domicile sont désormais possible !

Une nouvelle version de l’attestation de déplacement a ainsi été proposée pour lever le flou qui pesait jusque-là sur le secteur immobilier. Cette nouvelle dérogation devrait contribuer à la reprise dans le secteur et rassurer les futurs acquéreurs !
Une nouvelle case apparaît donc dans cette nouvelle attestation « déplacements liés à un déménagement résultant d'un changement de domicile et déplacements indispensables à l'acquisition ou la location d'un bien immobilier insusceptibles d'être différés." ».

Ce qu’il faut retenir pour vos clients

Pour vos clients, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il leur est désormais possible de visiter n’importe quel bien immobilier, qu’il soit ou non dans leur département.

Leur déménagement pourra sans aucun problème être effectué avec, ou non l’assistance d’un déménageur. Les personnes réalisant elles-mêmes leur déménagement devront simplement se munir de leur attestation, il en est de même pour les visites immobilières. Il sera donc de votre devoir d’informer au mieux vos clients !

Ce qu’il vous faut acquérir

En tant que professionnel de l’immobilier, ce que nous pouvons vous conseiller en cette période de crise sanitaire c’est de dématérialiser vos contrats immobiliers avec la signature électronique ! Lorsque vous projetez de vendre un bien ou louer un bien à des acquéreurs ne résidant pas dans la même ville cette solution est d’autant plus adaptée !

Investir dans une solution pour signer électroniquement vos contrats vous permettra de gagner du temps et alléger votre attaché- case, tout en prenant un maximum de précaution ! Le papier est comme vous le savez peut être un potentiel vecteur de bactérie qui ne pourra jamais être désinfecté, contrairement à une tablette par exemple…

L’usage d’un outil de dématérialisation pour vos contrats sous forme d'application est donc recommandé, à condition de désinfecter régulièrement votre support numérique pour minimiser les chances d’expositions. Opter pour une telle solution c’est également accélérer ses transactions en supprimant les délais imposés par la poste. Plusieurs sociétés proposent désormais l’envoi de notification SRU par voie électronique...Simple et efficace, vous ne vous déplacerez plus jamais pour ce type de formalités ! On vous explique tout dans cet article détaillé sur les 5 principaux logiciels pour éditer et signer vos contrats ici.

Avec les bons outils, les bons réflexes, les bonnes habitudes, les bonnes méthodes et le bon accompagnement, il est possible d’augmenter de 30% en 1 an voire beaucoup plus votre chiffre d’affaires.

Voici 11 agences qui en sont la preuve vivante : cliquez ici

Comment augmenter son chiffre d'affaires ?

Alors que les réseaux traditionnels d’agences sont construits autour d’une marque, le groupement Property-partners est construit autour du savoir-faire et de la performance commerciale.

Depuis plus de 5 ans, Property-partners accompagne au quotidien les agences membres dans leur digitalisation, leur recherche de performance et d’excellence.

L’accompagnement se fait sous 3 formes :
• Une convention annuelle de 2 jours
• 1 à 3 formations par mois en vidéo-conférences
• Des groupes de discussions whatsapp actifs quotidiennement qui permettent à chacun de poser des questions, de partager des idées, des astuces, des solutions, de s’entraider et de garder le moral.

Selon Marc Jelensperger, Président du groupe "Le succès de votre agence dépend principalement de vos décisions et de vos actions. Vous 100% êtes libres de vous donner les moyens de réussir ou pas !

Profiter de l'expérience de 175 autres agences, ça vous dit ?

Chaque membre peut ainsi profiter de l’expérience acquise par les 175 autres agences du groupement sur la plupart des questions qui se posent dans le quotidien d’un agent immobilier :
• Juridique
• Financier
• Marketing
• Commercial
• Nouvelles technologies

Le groupement est ouvert à toutes les agences, quelles que soient leur taille ou leur ancienneté (de l’agence en création à l’agence établie depuis 40 ans !)

Dans un monde où la digitalisation s’accélère, rejoindre le groupement permet à chacun de profiter de l’expérience des autres, donc de faire moins d’erreurs, de comprendre rapidement quelles sont les meilleures technologies, quels sont les services qui ont le plus d’effet sur les clients et le business et surtout d’être accompagné dans leur mise en place.

Plus de 30% de croissance du chiffre d’affaires de l’agence pour un abonnement forfaitaire de 99€ par mois, voilà l’opportunité proposée par Property-partners à tous les indépendants, titulaires de la carte T et qui croient en l’avenir de la profession.

Plus d’informations sur www.propertypartners.fr ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Année scolaire raccourcie, début de stage reporté, projet de déménagement décalé, résultats Parcours Sup: la crise du Covid-19 a bouleversé le quotidien des français et nombreux sont ceux qui recherchent déjà un logement pour la rentrée.
Les agences immobilières devront redoubler d'efforts pour répondre aux sollicitations des locataires qui ne manqueront d'affluer tout l'été.

En zone tendue, les professionnels de la location reçoivent quotidiennement des dizaines de mails provenant des portails d’annonces immobilières, sans compter les innombrables appels téléphoniques qui saturent les standards.

D'après un sondage mené par Citima, 85% des professionnels de l'immobilier déclarent pourtant ne pas être suffisamment outillés pour assurer la qualification et la gestion de leurs candidats locataires.

Pour assurer cette gestion, la majorité des agences immobilières utilisent aujourd'hui leur boîte mail et leur téléphone, des outils pratiques mais qui montrent vite leurs limites lorsque l'afflux de demandes devient trop important

Le manque d'outil génère ainsi de nombreux problèmes :

  • Des temps de réponses longs à l’heure où les particuliers sont habitués à l’instantanéité ;
  • Des standards téléphoniques saturés par les appels de candidats souhaitant connaître l'avancement de leur demande;
  • Du temps perdu à rappeler les candidats un à un pour retenir ceux dont le profil correspond aux critères d'accès au logement ;
  • Des dossiers de location à assembler manuellement, qui nécessitent parfois plus de 10 échanges de mails pour obtenir un dossier complet.

Une nouvelle solution pour assurer la qualification et la gestion de vos candidats locataires, sans désintermédiation.

Face à ces problèmes, plusieurs outils numériques à destination des professionnels de l’immobilier sont aujourd'hui commercialisés. C’est le cas de Citima, un CRM nouvelle génération, complémentaire à votre logiciel immobilier, spécialement conçu pour qualifier automatiquement les candidats locataires et faciliter la collecte des dossiers de location.

Ses fonctionnalités sont nombreuses:

  • Réception de l’ensemble des demandes en provenance des portails immobiliers utilisés par les professionnels et génération automatique des fiches contacts;
  • Envoi instantané d'un court questionnaire aux candidats locataires par mail et sms;
  • Qualification automatisée des candidats pour aider les agents immobiliers à cibler le candidat idéal sans effort : calcul automatique de la correspondance entre le profil et les critères d'accès au logement / calcul de la cohérence de recherche;
  • Collecte automatisée de toutes les pièces du dossier de location dans un espace sécurisé;
  • Messagerie intégrée incluant des modèles de réponse
  • Outil de suivi des demandes;
  • Reporting à destination des directeurs d'agences.

Le résultat pour les utilisateurs de la solution est sans appel : le temps consacré à la sélection et à la gestion des candidats locataires a été divisé par 2 !

Nos clients observent quatre avantages principaux :

  • L’agrégation de tous les contacts dans Citima permet un suivi plus précis et un traitement plus rapide des demandes;
  • Les standards téléphoniques ne sont plus saturés grâce à la prise en charge automatique et immédiate des contacts;
  • La constitution des dossiers de location est facilité et fluide à la fois pour l’agence et pour le locataire;
  • Le temps économisé permet d’allouer plus de temps à la recherche de mandats.

En plus de la prise en charge des locataires, Citima propose également un questionnaire spécifiquement adapté à la transaction, permettant la détection des acquéreurs-vendeurs.

Citima, une start-up au service des professionnels de l’immobilier

A l’heure où les startups souhaitent disrupter le marché de l’immoblier, Citima a fait le choix de mettre la technologie au service des professionnels, afin de leur fournir des outils performants et ainsi augmenter leurs capacités et leur productivité.

"Citima souhaite libérer les agents immobiliers des tâches chronophages et sans valeur ajoutée, afin qu’ils puissent consacrer plus de temps au contact humain, plus que jamais au coeur de leur métier." Geoffrey Kazmierczak, président de Citima.

En un mois, ce sont déjà plus d’une cinquantaine d’agences immobilières et de mandataires indépendants qui ont choisi d’améliorer leur productivité avec Citima.

L’installation de Citima se déroule en ligne et en quelques minutes seulement. La solution est proposée aux tarifs de 19,99€ ht /mois pour les mandataires et 59,99€ ht /mois pour les agences immobilières.

L'abonnement est sans engagement de durée et les professionnels disposent d'un essai gratuit de 30 jours pour se faire un avis.
Il serait dommage de ne pas l’essayer !

Démarrez dès aujourd'hui votre essai sur https://www.citima.co

 Avec l’arrivée du Covid-19 et le confinement qui s’en est suivi, beaucoup de professionnels du déménagement ont dû mettre un frein à leur activité. De nombreux clients ont reporté, voire annulé leurs demandes. Cela laissait présager une année difficile pour ce secteur, ainsi que pour l’immobilier. Contre toute attente, la reprise semble s’amorcer, avec même un boom par rapport à l’année dernière.

Les déménagements au ralenti durant le confinement

Depuis l’annonce officielle du confinement, la circulation a été fortement contrainte, ce qui a évidemment limité la possibilité de déménager. Que ce soit pour les particuliers, comme pour les entreprises, les cas non-urgents ont été interdits. Dès lors, plus question de faire ses cartons soit même, ni même de faire appel à des professionnels. Les sorties étant limitées à 1h maximum pour les besoins essentiels, les déménagements n’entraient pas dans les motifs autorisés.

À l’annonce de ces mesures drastiques, les demandes de devis ont donc fortement diminué, tandis que les annulations se sont au contraire multipliées. Les Déménageurs bretons se sont notamment exprimé à ce sujet. Ils ont annoncé qu’à peine la moitié de la société a pu poursuivre son activité. Les agents immobiliers ont également souffert de la période, puisque la possibilité d’effectuer des visites était limitée.

Une reprise partielle dès avril

À partir de mi-avril, une reprise sous contrôle a débuté pour les déménageurs.
L’activité était centrée sur les demandes à distances : devis, visites virtuelles permettant d’estimer le volume nécessaire pour les camions, les cartons, etc. Pour ce qui est de l’activité de déménagement en elle-même, les professionnels du secteur ont pu poursuivre dans certains cas spécifiques uniquement. Restaient autorisés : les déménagements pour urgences sanitaires, sociales, ou de péril. Avec le Covid-19 et le besoin de répartir les soins sur le territoire, on a ainsi pu assister à des déplacements de grande ampleur. De même, pour les entreprises, seuls les déménagements indispensables étaient possibles. Parmi les cas autorisés, on a pu observer le déplacement de certaines unités de soins et de laboratoires.

Des mesures sanitaires à respecter

Une reprise était espérée par les professionnels, dans l’espoir de rattraper le retard de chiffre d’affaire cumulé depuis mars. En effet, la fin du printemps et l’été sont des temps privilégiés pour les déménagements. Pour exemple, la société Les déménageurs bretons réalise la moitié de son chiffre d’affaire annuel entre mi-juin et mi-septembre. Il s’agit également d’une période clé pour l’immobilier avec les déménagements étudiants, les ventes, et les locations saisonnières.

Une semaine avant la fin du confinement, les premiers déménagements classiques ont pu reprendre. Les locataires arrivés en fin de bail et les actes de vente notariés pouvaient alors justifier un déménagement.
Afin de permettre ce retour à l’activité, des mesures sanitaires ont été prises par les particuliers, comme par les sociétés de déménagement. Pour une reprise anticipée au 4 mai, ils n’ont pu se rendre qu’à deux au maximum dans le domicile d’un particulier. Gants et masques sont encore aujourd’hui indispensables aux professionnels. Si la plupart des entreprises fournit des protections telles que du gel hydroalcoolique ou des gants, certaines ont même aménagé leurs horaires. L’objectif est bien évidemment de limiter les contacts entre les salariés, ainsi que d’éviter les heures de pointes dans les transports en commun.

Quant aux clients, ils sont priés de ne pas intervenir, c’est-à-dire de ne pas toucher aux cartons, ni aux objets à déplacer.

Environ 75 % des sociétés de déménagement ont ainsi fait le choix de reprendre du service, laissant présager d’une saison estivale active.

Un boom prévu en juin

Les nombreux reports et annulations qui ont eu lieu laissent penser aux professionnels que les déménagements repartiront à la hausse en juin. Depuis début mai, les demandes de devis sont d’ailleurs en augmentation. 64 % des professionnels du secteur estiment que le volume de déménagements sera plus important cet été, par rapport à d’habitude.

De plus, afin de faciliter la reprise, la possibilité est donnée aux déménageurs de travailler davantage. Sur la base du volontariat, la circulation leur sera permise les jours fériés et week-ends, y compris le dimanche. Il s’agit là d’une aubaine pour les professionnels de l’immobilier, nombreux également à travailler sur ces périodes. La synergie entre les deux secteurs sera ainsi facilitée.

De même que les coiffeurs, il semble que les entreprises de déménagement et les agents immobiliers n’auront pas de souci à se faire quant à leur activité. Il se pourrait même qu’un boom des demandes ait lieu. En effet, le confinement a contraint de nombreux particuliers à rester cloîtrés chez eux. Se rendant compte que leur logement ne leur convenait plus, certains ont mis un coup d’accélérateur à leurs projets immobiliers.

Les agents immobiliers sollicités

 Le report d’activité, cumulé aux habituels déménagements de l’été, laisse penser que la saison estivale sera plus forte qu’à l’accoutumée. Mieux vaut se préparer à une augmentation des mises en vente, demandes de visites et mises en location.

Si vous ne le savez pas encore, Instagram est le nouveau réseau social à dompter pour offrir un coup de boost à sa carrière ou son entreprise. Non seulement pratique, mais bien utilisé, il peut vous offrir une visibilité plus large et vous permettre d’étoffer votre carnet de clientèle. Mais quelles sont les principales erreurs à ne pas commettre sur ce réseau ? 

Un instagram immobilier, c’est une vitrine offerte sur le monde. Grâce à cet outil gratuit, vous pourrez diffuser plus largement votre travail et proposer de nouvelles choses pour gagner en audience. En tant qu’agent immobilier instagram se révèle être un atout considérable à avoir dans sa poche (ou plutôt, dans son téléphone). Mais il faut savoir s’en servir correctement pour gagner ses nombreuses vertus.

Pour cela, nous vous avons résumé les cinq plus grosses erreurs à éviter sur son instagram immobilier !

Un feed incohérent

La base d’instagram se trouve dans la publication de photos sur le réseau. Ces photos, les unes à côté des autres vont former votre feed.

Plus qu’une simple bibliothèque de vos anciennes publications, ce feed montre ce que vous voulez transmettre.

Dès le début de la création de votre compte, vous devez avoir une idée globale de ce à quoi vous souhaitez que votre feed ressemble. Parce qu’un agent immobilier avec instagram doit démontrer les talents de son métier, il doit aussi travailler le visuel de son exercice. Il faut que votre profil soit agréable à regarder, et que vos publications soient cohérentes les unes avec les autres.
Si vous décidez de publier les photos des biens que vous avez en vente ou location : il faut que les photos soient de bonne qualité, donnant envie de poursuivre en lisant la description. Les photos doivent toutes être de la même patte afin d’apporter un côté uniforme, et renvoyer un aspect professionnel.

Vous pouvez également entrecouper vos publications de vente/location par des publications de conseils.

Par exemple : une publication d’un bien ; suivi d’une publication conseil ; puis une nouvelle publication d’un bien, etc. Cela apportera une cohérence à votre feed, en plus de donner une plus-value à votre compte qui ne fera pas que transmettre les biens que vous avez en stock.

Un manque de régularité

Un instagram immobilier, comme tout compte qui souhaite gagner en visibilité, doit nécessairement nourrir son feed régulièrement. Le mieux serait de se fixer un planning de publications à effectuer. Un agent immobilier avec un instagram travaillé profitera au maximum de ses bénéfices, tandis qu’un agent immobilier ne se fiant pas aux codes du réseau social n’y gagnera rien.

C’est, de fait, un petit travail à effectuer en plus, mais ce petit travail peu vous rapporter gros. La régularité de vos publications démontrera votre engagement dans votre travail et la passion que vous y mettez. Elle permettra aussi de se créer une audience assidue, et d’attraper l’attention de nouvelles personnes de manière perpétuelle.
La régularité de vos publications impliquera votre sérieux, et l’envie de partager avec les autres. Cela se ressentira, et donnera plus confiance en votre travail qu’un instagram immobilier mis à jour une fois par mois avec un feed incohérent.

Oublier les hashtags

Un agent immobilier avec un instagram doit à tout prix utiliser des hashtags. Des quoi ? Oui ! Des hashtags, ces mots que l’on précède d’un #. Sans eux, personne ne trouvera vos publications. Que ce soit par une recherche ou simplement proposé par Instagram lui-même dans le feed des recherches, c’est ce Hashtag immobilier qui va pouvoir montrer votre publication au plus grand nombre.

Pas de panique si cela vous est étranger, il n’est pas difficile de trouver le hashtag immobilier que vous utiliserez.

Lorsque vous rédigerez la note accompagnant votre ou vos photos, il suffira d’inscrire #immo, par exemple, et l’application vous fournira toute une liste de hashtag immobilier qui sont fréquemment utilisés. Le mieux étant de sélectionner ceux qui ont le plus d’impact, et donc le plus gros chiffre d’utilisation inscrit juste à côté.

Vous pouvez mettre plusieurs hashtags en rapport avec votre publication (#vente ; #location ; #conseil etc), mais veillez à ne pas surcharger votre publication de hashtags.

Une biographie fantôme

Lorsqu’une personne viendra visiter votre profil, en plus de scruter votre feed, il tiendra à lire votre biographie pour savoir exactement qui vous êtes, et ce que vous faites.

Ne pas prêter attention à sa biographie, c’est comme ne pas donner de carte de visite à de potentiels acheteurs. Et un agent immobilier avec instagram sait qu’une carte de visite est importante pour la prise de contact. Cette biographie en fait office.

Votre biographie doit comporter les informations nécessaires sur vous : votre nom, votre métier, ce que vous voulez promouvoir, et éventuellement la page instagram de votre agence immobiliere, si ce n’est pas votre compte. Vous pouvez également y glisser un lien de la page internet de votre agence, ou des biens que vous mettez en avant sur votre feed.

Ne pas communiquer

Enfin, l’une des clés importantes à connaître en ouvrant son compte instagram professionnel, c’est de ne jamais cesser de communiquer. Il est clair que c’est une base du métier, mais cela ne doit pas s’arrêter à cette application. Non seulement cela doit devenir une extension de ce que vous accomplissez dans votre vie professionnelle, mais cela doit aussi être un automatisme !

Répondez aux commentaires que l’on laisse sur vos publications. Cela montrera l’intérêt que vous portez à ceux qui vous lisent et vous regardent. Répondez rapidement aux messages privés que l’on vous envoie. La réactivité de vos réponses vous donnera du crédit dans l’inconscient de la personne qui vous écrit, notamment pour des futurs clients.

N’hésitez pas à créer des Stories ! Les stories sont des vidéos ou photos postées pendant seulement 24h, qui sont un complément de votre feed. Vous pouvez y partager tout ce que vous ne posterez pas sur votre feed (tant que cela reste du cadre professionnel). N’hésitez pas non plus à commenter, liker, des publications de collègues ou de comptes qui vous plaisent.

Vous souhaitez booster la communication de votre agence et augmenter votre prise de mandats ?

En 2020, la vidéo est le meilleur média pour capter l’attention de votre public cible. Elle vous permettra de développer votre notoriété, donner une image moderne et dynamique de votre agence, inspirer confiance ET, élement essentiel : vous démarquer de vos concurrents !

Bientôt-vendu, vous propose la création complète d’une vidéo de 90 secondes qui présente votre agence, vos prestations et votre équipe. En voici un exemple au bas de ce texte!

 

Une vidéo à diffuser sur différents supports

Cette vidéo pourra être utilisée de plusieurs façons, et diffusée via divers supports : 

  • Diffusion sur votre chaine Youtube
  • Diffusion sur Facebook / Instagram / LinkedIn (sur les réseaux sociaux, les contenus vidéos génèrent beaucoup plus de vues, de like, de partage que les photos)
  • Affichage sur le site internet de l’agence
  • Diffusion dans une newsletter
  • Envoi par email / SMS / Whatsapp (avec le lien youtube)
  • Affichage en vitrine (pour les agences équipées d’un écran vidéo)

Ces vidéos peuvent également être présentées aux vendeurs sur tablette ou PC lors des rendez-vous. 


Combien ça coûte ?

Le tarif création d'une vidéo est de 690€ HT. Conçue en seulement 8 jours (délai maximum), cet investissement sera vite rentabilisé puisque la diffusion sur Youtube, Facebook, votre site, l’envoi par email ou SMS est gratuite !

 

Un exemple, une agence innovante sur Garches

Cette vidéo a été conçue pour l'agence Dominique Blonde, une agence innovante sur Garches. Elle est courte et captivante. Elle prouve le professionnalisme de l'agence et son coté innovant. 

Votre agence ne mérite t-elle pas un tel outil de communication ? N'hésitez pas à contacter  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour avoir plus d'informations sur cette prestation qui pourra vous rapporter pendant plusieurs années ! :)

La France est déconfinée depuis quelques jours mais de nombreux Français débuteront en premier lieu leur recherche immobilière sur Internet. En cette période d’épidémie pas encore endiguée, la prudence reste de mise. Voici comment multiplier votre présence sur le web et pourquoi.

Rendre actif votre référencement

Pour rendre actif votre référencement, vous devez impérativement être présents sur plusieurs supports : avoir un site internet (c’est un impératif !) être présents sur les portails immobiliers mais aussi sur les réseaux sociaux.
Bien que le déconfinement soit acté, de nombreux Français restent encore confinés chez eux, surfant sur la toile à la recherche du bien immobilier de leurs rêves. Pour les convaincre de faire appel à vos services, en tant qu’acquéreurs ou en temps que vendeurs vous devez présenter des annonces impeccables, avec de jolies photos (beaucoup de photos !) et des textes bien détaillés.

De nos jours il existe une multitude de portails qui sont même gratuits pour les professionnels de l’immobilier. Pourquoi ne pas en profiter ? Vos concurrents n’hésiteront peut être pas et capteront l’audience de ces sites (en voici un exemple ici).
Votre enseigne doit être visible partout et capter différentes cibles !

Une présence sur le Bon Coin ou Se Loger est-elle suffisante ?

Une présence sur le Bon Coin ou Se Loger est loin d’être suffisante. Au contraire, de nombreux particuliers font désormais leurs recherches sur d’autres sites proposant plus d’innovations, des descriptions plus précises, et enfin …une vraie géolocalisation sur carte. Cette innovation est devenue un incontournable pour les primo-acquéreurs, investisseurs et n’importe quel Français confiné à son domicile. Votre cible recherche certainement de la modernité !

Générer de nouvelles opportunités

Publier sur divers sites ne vous demandera que quelques minutes et vous permettra de générer de nouvelles opportunités pour votre agence. Certains sites vous mettront davantage en valeur et vous permettront de toucher des cibles différentes. Seul un test vous permettra d’en avoir le cœur net !
Certains acteurs du marché proposent un système de passerelle pour diffuser ses annonces en 1 clic. C’est simple et très efficace.

Recevoir des demandes d’estimation

De nos jours il est même possible de recevoir des demandes d’estimation par email en étant simplement référencé dans un annuaire de professionnels. C’est ce que propose Monbien.fr dans toutes les régions de France ! Si vous n’êtes pas encore inscrits dans leur annuaire dédié à la profession, vous pouvez vous inscrire ici.

Depuis lundi 11 mai, la plupart des professionnels de l’immobilier ont repris leur activité, heureux de retrouver une vie sociale mais sans savoir réellement ce qu’il adviendra. Pour assurer leur sécurité ainsi que celle de leurs clients, la FNAIM et l’UNIS ont donc édité un guide de préconisations de sécurité sanitaire. Si vous ne l’avez pas encore lu, en voici un résumé ci-dessous….Dans ce contexte, la signature électronique s’impose plus que jamais !

Évitez les contaminations entre collaborateurs

Pour éviter les contaminations entre collaborateurs il est impératif de porter des masques et de respecter les distances de sécurité ! Gants, sur-chaussures, visières sont également conseillés.
Exit le partage des fournitures de bureau et le matériel partagé en général ! Si une photocopieuse par exemple est utilisé par plusieurs collaborateurs, celles-ci devra être désinfectée à chaque utilisation. L’UNIS et la FNAIM recommandent alors l’utilisation de lingettes de désinfection qui pourront également servir pour les poignées de portes de local, voitures… même si l’idéal dans ce cas là est de privilégier les nouveaux outils numériques pour créer ses contrats et les numériser à l’aide d’une tablette (une tablette dédiée à chaque collaborateur).

Avec Sinimo par exemple, il suffit de prendre en photo un document pour l’annexer au contrat. C’est pratique, rapide et sans risque.. !.

La FNAIM et l’UNIS recommandent également de limiter l’accès aux espaces collectifs et d’afficher ces nouvelles règles & préconisations pour la sécurité dans les agences.
Pour éviter les contaminations entre collaborateurs, il est également préférable de limiter le nombre de personnes présentes au bureau et d’alterner avec le télétravail. Un roulement entre les collaborateurs doit être envisagé.

Repensez vos pratiques et vos outils

Le papier a toujours été très utilisé dans l’immobilier mais depuis quelques années le numérique est venu bousculer les habitudes des agents immobiliers.

Les deux grands acteurs de l'immobilier recommandent dorénavant plus que jamais d’éviter les documents papiers, qui pourraient propager le virus d’une personne à une autre!

Comme expliqué plus haut, les outils numériques sont donc à privilégier. Pour vous aider dans votre choix, Flash-immo a d’ailleurs mené son enquête pour vous aider à comparer les différents acteurs du marché et leur tarifs. Vous retrouverez l’article >ici<
Un accès numérique à tous les contrats édités par les commerciaux de l’agence devra également être privilégié.

Le confinement et le déconfinement, c’est le moment de repenser vos pratiques, vos outils pour gagner du temps et assurer la sécurité de tous. La signature électronique sera justifiée et particulièrement appréciée dans ce contexte où la sécurité est avant tout recherchée !

Seules les remises de clés ne peuvent pas être numériques ! Pour cela, l’utilisation de sacs en plastique et gants est recommandée.
Pour les visites, privilégiez encore et toujours les visites virtuelles des biens avant les visites physiques. Celles-ci ne doivent être effectuées que pour les clients réellement intéressés et avec port du masque pour le professionnel et pour les clients.
Les visites de biens occupés doivent également être limitées même si les propriétaires ne sont pas présents. Dans tous les cas l’utilisation de gel hydro-alcolique est indispensable avant et après visite !

Cliquez ici pour télécharger le fameux guide et n’hésitez pas à contacter le numéro vert national d’information générale sur le coronavirus au 0800 130 000.

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis