Immobilier, Comment prendre plaisir à prospecter ?

By octobre 13, 2020

Faire sa prospection immobilière à reculons n’est pas une solution ! Cette tâche est indispensable pour exercer votre métier d’agent immobilier mais bien souvent elle est redoutée, repoussée voire même totalement rejetée.

Résultat, vous vous retrouvez parfois sans mandats, dos au mur, contraint et forcé ! Car oui, il n’y a pas de meilleur moyen pour rentrer des mandats et les clients viennent rarement se manifester d’eux-mêmes, surtout lorsque l’on débute dans son activité.

On vous explique donc dans cet article comment prendre plaisir à prospecter en 4 étapes ? Une prospection immobilière bien rodée peut être très enrichissante humainement ! 

1) Miser sur la pige immobilière

Pour que votre prospection immobilière soit efficace vous devez prendre du plaisir à prospecter ! Mais cette tâche on vous le concède est parfois compliquée, vous avez peur de déranger, peur d’être intrusif, vous êtes mal à l’aise à l’idée de faire perdre du temps à vos prospects...pourtant vous avez beaucoup à leur apporter, tout du moins si vous vous adressez aux bonnes personnes : des propriétaires immobiliers souhaitant vendre leur bien RAPIDEMENT.

Prospecter au petit bonheur la chance sans savoir si votre interlocuteur souhaite vendre son bien est plus que chronophage. On vous conseille donc de miser sur la pige immobilière (prospection directe) pour être certain de vous adresser à des prospects qualifiés !

Faire la pige consiste à récupérer chaque jour les annonces immobilières de particuliers postées sur différents sites internet puis d’en contacter les propriétaires.

C’est une veille constante à effectuer qui demande une certaine rigueur. Vous avez donc deux solutions : 

1) Vous vous fixez chaque jour un créneau pour consulter les différents sites d’annonces (il y en a des centaines) et déceler des opportunités sur votre secteur. Vous repérez celles munies d’un numéro de téléphone puis vous prenez le temps de contacter les propriétaires en vérifiant bien sûr que leur numéro de téléphone n’est pas référencé sur Bloctel (une vérification qui est bien sûr facturée).

2) Vous vous simplifiez la vie en utilisant un logiciel de pige qui centralisera les nouvelles annonces correspondantes à vos critères sur plus de 100 portails immobiliers et vous fournira les numéros de téléphone de propriétaires que vous êtes en droit de contacter. 

Evidemment, on vous conseille bien sûr la seconde option qui devrait d’ailleurs être systématique pour les professionnels de l’immobilier. 

Vous ne le savez peut-être pas mais si vous contactez un particulier ayant enregistré son numéro de téléphone sur la fameuse liste Bloctel, vous vous exposez à un risque de sanction pouvant aller jusqu'à 15 000€ pour une personne physique et 75 000 euros pour une personne morale !

#Bonplan : Pour ceux qui ne seraient pas encore munis d’un logiciel pige, découvrez notre logiciel de pige coup de cœur ici. (La dernière version de Pige Online possède de nombreuses fonctionnalités innovantes et en plus il s’agit du logiciel de pige le moins cher du marché !

2) Se fixer des objectifs atteignables

Pour rester motivé, il y a un point essentiel qu’il vous faudra appliquer : mettre en place un plan d’action et fixer des objectifs quantifiables et atteignables. L’objectif : “rentrer des mandats” ne suffit pas. Vous devez par exemple vous fixer l’objectif de rentrer X mandants avant le (date) et X rendez-vous dans la semaine ou prendre contact avec X prospects.

Attention à ne pas être trop ambitieux au risque de vite vous décourager ! Pour prendre du plaisir à prospecter, vous devez vous fixer des objectifs réalistes et valoriser la prise de notes.

3) Organisez efficacement sa pige

Plus de 80% des professionnels de l’immobilier novices en prospection s’organisent mal pour effectuer leur pige et perdent ainsi un temps considérable et au final...leur motivation !

Grâce à un logiciel de pige spécialisé, vous pourrez vous organiser plus efficacement et noter des commentaires sur chaque annonce contactée.

Sur certains logiciels, comme celui cité précédemment, un historique de prospection complet (avec annotations, baisses de prix répertoriés, dates du dernier appel de prospection effectué, rappels à effectuer, etc...) est consultable ce qui vous vous permettra d’affiner vos arguments et suivre votre interlocuteur dans le temps. Gardez bien en tête qu’un refus n’est jamais définitif ! Prendre des notes suites à vos appels passés est essentiel.

Pour être performant(e), vous devez connaître votre argumentaire et savoir l’adapter. Des arguments mal rodés vous desserviront bien trop vite et il existe 1001 façons d’aborder un futur client. Tentez différentes approches !

4) Mesurer ses résultats

Vous vous êtes fixé des objectifs pour la semaine ? Il vous faudra une fois ces quelques jours écoulés mesurer vos résultats pour rester motivés et être toujours plus performant. Il en est de même pour la pratique d’un sport ! On ne devient pas professionnel dans une discipline sans se fixer des objectifs, s’entrainer et mesurer ses résultats. N’est-ce pas ? Acceptez les “non” car ils sont inévitables et valorisez toujours la prise d’informations. 

dernière modification le mercredi, 14 octobre 2020 14:27
Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis