Crédit immobilier, des taux négatifs au Danemark...une situation inédite!

By août 19, 2019

Souscrire un crédit immobilier à un taux négatif, cela devient-il réellement possible ?

Les taux d'emprunts pour un credit immobilier ont considérablement baissé depuis une décennie environ. En effet, le tarif des taux est inférieur à celui de l'inflation pour bien des pays aujourd'hui.
Si certains pays d'Europe comme la Suisse et l'Allemagne par exemple n'ont pas hésité à proposer des taux credit immobilier négatifs pour leurs emprunteurs aisés, le Danemark va encore plus loin en proposant également un taux inférieur à 0% pour un prêt d'une durée de 10 ans maximum.
Ainsi, plutôt que de verser de l'argent à l’État pour pouvoir emprunter, au Danemark, le client serait donc payé pour souscrire à un prêt.

Une situation inédite grâce à Jyske Bank

Jyske Bank, troisième banque la plus importante du Danemark, propose pour la première fois un taux credit immobilier inférieur à 0%. En effet, on pourrait croire que la banque paie ses clients pour emprunter, puisque le taux proposé est de -0,5% pour une durée de 10 ans. Ce qui signifie qu'un emprunt de 10 000 euros serait remboursé à hauteur de 9950 euros par l'emprunteur. Mais il ne faudra pas oublier de compter les frais de banque associés à une demande de credit immobilier.

Cette situation n'est pas nouvelle, et des taux d'emprunt négatifs avaient déjà été accordés au Danemark en 2016, mais ces derniers étaient à taux variables.
La Jyske Bank, va plus loin en faisant de son taux actuel de crédit immobilier un taux fixe. Ainsi, l'emprunteur est certain de ne pas voir son prêt varier, et ce peu importe l'inflation.

Cependant, Mikkel Høegh, économiste de la Jyske Bank, explique que ce prêt ne s'applique pas réellement à celui ou celle qui veut acheter un bien immobilier, mais plutôt à ceux qui souhaiteraient en faire la rénovation. Le taux actuel credit immobilier bien que très bas et avantageux n'en reste pas moins un emprunt à moyen terme. Difficile en effet de rembourser un credit immobilier en seulement dix ans.

Ainsi, bien qu'en France, l'article 1902 du code civile, semble rendre impossible un taux credit immobilier inférieur à 0%, pas d'inquiétudes, les taux credit immobilier 2019 battent déjà des records. Et visiblement, la baisse ne va pas s'arrêter de sitôt. Le Danemark défit toute concurrence avec un credit immobilier taux à -0,5%, mais quoi qu'il arrive en investissant dans un bien immobilier aujourd'hui l'emprunteur sera gagnant par son taux inférieur à celui du coût de la vie.

Comment en sommes-nous arrivés à des taux négatifs, et quels en sont les conséquences ?

Aujourd'hui, nous faisons face à une réelle inquiétude économique mondiale. C'est pourquoi la BCE (Banque Centrale Européenne) continue de baisser le coût de refinancement des banques. Le but étant de faire baisser les taux d'emprunt de credit immobilier et ainsi d'encourager grand nombre de personnes à investir. L'objectif étant de relancer la croissance économique.

A ce jour, il n'y aurait en effet pas assez d'investissements à long terme pour remonter le coût des banques centrales. C'est pourquoi des taux extrêmement bas voire négatifs sont proposés dans beaucoup de pays d'Europe pour les crédits à court et moyen terme. Mais cela ne suffisant pas, les taux de credit immobilier subissent eux aussi une chute phénoménale.

Il est question de maintenir l'activité pour faire face à l'instabilité mondiale. C'est pourquoi les taux continuent de chuter.
Tant que la banque centrale européenne ne décidera pas de réappliquer un taux positif aux banques, ces dernières seront contraintes de proposer des taux d'emprunt extrêmement bas voire dans certains pays des prêts à un taux négatif.

Cependant, malgré les causes de la baisse des taux, le marché de l'immobilier s'est ouvert à un bien plus grand nombre de personnes. Familles ou emprunteurs seuls peuvent accéder au crédit et ainsi jouir de leur bien.

S'il est donc très avantageux d'investir dans l'immobilier actuellement notamment pour un particulier, cela n'est pas sans conséquences.

A commencer par le prix d'achat d'un bien immobilier en lui-même. Le profit des faibles taux d'emprunt va finalement aux entreprises immobilières, qui ont fait grimper leurs prix. Didier Cornuel, professeur d'économie de l'Université de Lille, nous explique d'ailleurs que le risque sera de voir les prix de l'immobilier chuter fortement lorsque les taux d'emprunt augmenteront de nouveau.

De plus, les assurances de prêt ont elles aussi augmentées. L'emprunt étant accessible à plus de personnes, la banque a rendu obligatoire l'assurance emprunteur car forcée de se couvrir. Et l'assurance devant répondre à la demande a augmenté ses taux.

Frais additionnels : Le montant réel de votre crédit

Lorsque l'emprunteur souscrit à un prêt, que ce soit pour un credit immobilier ou autre, il doit faire face à d'autres dépenses. En effet, il faut compter les frais de dossier, les fiscalités, ainsi que les frais d'assurance.
Alors, quel est le meilleur taux credit immobilier ?

Ce n'est donc pas en allant emprunter au Danemark que l'acheteur remboursera moins que la somme du prêt. Les frais de contrat à eux seuls permettent de rééquilibrer la perte éventuelle pour la banque. D'autant plus qu'ils sont en général à payer directement. Ils ne sont pas échelonnés dans le remboursement mensuel. Jyske Bank ne paie donc pas les clients pour qu'ils empruntent chez eux.

Pour savoir si le taux inférieur à 0% est véritablement avantageux, il faudrait donc calculer la totalité de ce que coûte le bien en prenant en compte tous les frais qu'engendre un credit immobilier.
Il est peut-être finalement préférable d'envisager un taux bas mais positif à moindre frais qu'un taux négatif avec des frais exorbitants.
Le travail revient donc à l'emprunteur de vérifier la somme totale dépensée pour son bien.

La souscription à un credit immobilier est devenue plus simple et s'adresse à plus de monde aujourd'hui. Ceci grâce à la baisse des taux. Mais ce n'est pas sans conséquences, aussi bien pour les banques que pour les emprunteurs. Il faut donc rester vigilant quant aux taux et frais supplémentaires proposés par les banques.

dernière modification le mardi, 20 août 2019 08:05
Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis