Fermeture du Crédit Foncier après plusieurs crises

By juin 29, 2018

Créé en 1852, le Crédit Foncier verra désormais ses activités intégrées au sein du groupe mutualiste BPCE (Banque Populaire Caisses d'épargne), la maison-mère. Le spécialiste du crédit immobilier n'a pas su résister à un marché historiquement bas.

Une fermeture décidée rapidement

"Le modèle d’établissement spécialisé sur le seul segment du financement immobilier n’est plus adapté, ni compétitif", a expliqué BPCE dans un communiqué publié le 26 juin 2018 pour expliquer la fermeture du Crédit Foncier, établissement historique spécialisé dans le crédit immobilier.
Cette décision intervient moins d'un mois après la prise de fonction de Laurent Mignon, le tout nouveau président du directoire. "Les compétences et les expertises du Crédit Foncier" devraient être intégrées aux Banques Populaires et Caisses d’Épargne, précise également le groupe dans son communiqué.


La crise du Crédit Foncier

Le Crédit Foncier était uniquement spécialisé dans l'octroi de crédits immobiliers. Les problèmes ont commencé à apparaître lorsque les taux immobiliers se sont mis à chuter à un taux historique, entraînant une forte diminution des marges réalisées par les établissements financiers sur ces prêts.
Alors que les autres banques ont réussi à compenser ces pertes grâce à une hausse des frais sur d'autres services bancaires, le Crédit Foncier n'a pas étendu ses activités financières. L'absence de services bancaires classiques comme des comptes courants, une carte bancaire ou encore des produits d'épargne a empêché l'établissement de réaliser des marges suffisantes pour survivre pendant une période de taux bas qui perdure encore.


Qu'advient-il des salariés ?

Dans son communiqué, le groupe BPCE s'est engagé à trouver une solution pour chacun des 2400 collaborateurs. Tous les salariés se verront proposer une offre de reclassement pour un poste "de même nature, à classification équivalente et dans le même bassin d’emploi", avec une période de formation prévue.
Les salariés qui souhaitent quitter l'entreprise se verront proposer un plan de sauvegarde de l'emploi, qui consiste à encourager et accompagner le salarié à s'engager dans une nouvelle activité en interne ou en externe.


Les syndicats restent très sceptiques sur la possibilité de reclasser la majorité des salariés au sein des activités de la Banque Populaire Caisses d'épargne. Interrogée par l'AFP, Christel Arnaud Saint Martin, déléguée syndicale pour le Crédit Foncier estime que "les Banques populaires et les Caisses d'Epargne ont déjà dégraissé (...) leurs effectifs". L'intersyndicale estime que 2200 emplois seront perdus à l'issue du projet d'intégration, prévu pour le premier semestre 2019.

dernière modification le vendredi, 06 juillet 2018 05:42
Tiffany WILLM

Passionnée par l'immobilier et chargée de communication depuis des années

Derniers Tweets

Depuis 2013, Marketing immobilier innove chaque année pour les agents immobiliers https://t.co/Hk8S9GuAIf
RGPD pour les professionnels de l'immobilier https://t.co/4CaUDKQQSQ https://t.co/jhS5I3t1jk
Loi ELAN, le retour de l'encadrement des loyers https://t.co/EUdoSmEUlt
Follow FLASH IMMO on Twitter

Partagez cet article

Close

Faites découvrir cet article à toute votre communauté et vos amis